Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 21:10
23 juin 2010 06h00 | Par Claude Paucton               
 Lionel Causse lors d'une récente intervention publique. photo claude Paucton

Lionel Causse lors d'une récente intervention publique. photo claude Paucton

 

« Sud Ouest » Des difficultés politiques apparaissent dans le canton. Selon le conseiller général que vous êtes, quelles en sont les origines ? Lionel Causse. « En 2008, J.-M. Lespade s'est présenté à la présidence de la Communauté des communes en estimant qu'il était le seul capable de pouvoir la gérer. Les délégués communautaires et ses collègues maires en ont décidé autrement en votant pour J.-M. Larre. Président à qui j'apporte tout mon soutien. Deux ans après J.-M. Lespade n'arrive toujours pas à tourner la page de cet échec électoral. » La mise en place de la TPU aurait eu pour effet de faire diminuer les ressources fiscales des communes, qu'en est-il exactement ?

Tout d'abord je voudrais dire à J.-M. Lespade qu'il doit arrêter de mentir aux habitants du canton : Premièrement la mise en place de la TPU n'a pas fait baisser les budgets des collectivités, au contraire celles-ci ont perçu en 2010 plus de 2 millions d'euros de recettes fiscales supplémentaires. Elles se répartissent ainsi plus de 1,2 million pour la communauté des communes, plus de 700 000 euros pour la commune de Tarnos et plus de 40 000 euros pour celle de Saint-Martin. Deuxièmement, il n'est pas possible de procéder au financement du cyclable et d'une maison de retraite par fond de concours. La solution la plus sûre et la plus rapide est de modifier les statuts de la communauté des communes. En votant contre les statuts lors de la séance communautaire du 14 avril dernier, C. Dardy et J.-M. Lespade ont pris la lourde responsabilité de voir ces deux projets échouer.

Que pensez-vous de la volonté du maire de Tarnos de se rapprocher de la Cabab ?

Le maire de Tarnos a décidé de se lancer dans un processus de rapprochement vers la Cabab pour de mauvaises raisons. Depuis deux ans, nous avons essayé d'avancer avec toutes les communes du canton. Deux maires sur huit pour des raisons personnelles et politiciennes ont décidé de tout bloquer. Cette décision est catastrophique pour les habitants de Tarnos et du Seignanx. Il est temps, il est même urgent que cette opposition constante cesse et que tout le monde se mette au travail autour du projet communautaire et des projets portés par le Conseil Général.



Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 09:26

 
 
 

Profondément blessé par la perte de mémoire de Pierrette Fontenas et par son soutien aux décisions du maire de Tarnos et de sa majorité communiste sur ces dossiers.

Et pour Saint-Martin-de-Seignanx ?

Je ne peux imaginer que les élus de Saint-Martin-de-Seignanx témoignent comme les 18 élus tarnosiens d'un même mépris pour les populations de nos communes.

La situation semble désormais bloquée ?

En effet, Tarnos, par le poids de sa population a utilisé son droit de veto. Les projets d'EHPAD et de Véloroute ne pourront être portés par la Communauté de communes.

Quelle est l'ambiance au sein de la Communauté de communes ?

Les techniciens poursuivent leur travail pendant que les élus, qui ont accompagné l'élection de Jean-Marc Larre à la présidence de la Communauté de communes, ont renforcé leur soutien autour de lui pour mettre en œuvre les conditions d'un développement harmonieux du Seignanx jusqu'en 2014 au moins.

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 19:05

 

 


Lors du conseil municipal du 26 mai 2010, les communistes ont condamné deux

projets communautaires :


  • La piste cyclable du RD74 inscrite au schéma départemental cyclable.

Projet de 2,7 millions d' Euros porté par le Conseil Général, financé à près de

85 % par la région, l'Etat, l'Europe et le conseil général,,la commune de Tarnos ne déboursant pas un Euro. Un tel projet permettra une sécurisation de cet axe  et va dans le sens d’une meilleure qualité de l’environnement !


  • Le projet d’une maison de retraite à St André de Seignanx. Ce projet est prévu pour

86 résidents dont 30 places « Alzheimer » et la création de 60 emplois directs !!!


Il n’y avait aucune raison de torpiller ces deux projets, hormis pour

des raisons inavouables.


Les communistes devraient avoir honte de ce qu’ils ont fait !


Les communistes ont entrepris une politique de sabordage de la Communauté des Communes du Seignanx, une politique suicidaire !


Pour quelles raisons ? Parce que le passage à la TPU va faire perdre de

l’argent à Tarnos ? Pour des problèmes de statuts ?


NON, PAS DU TOUT !


Le vote démocratique a parlé, ce qui a permis aux socialistes de gagner les élections

cantonales et la présidence de la communauté des communes !!

Le canton du Seignanx n’est plus communiste !!  Le président de la communauté n’est

pas communiste !! Oui, C’est un fait non discutable !


Voilà les vrais raisons !


« Nous socialistes, nous avons voté pour ces deux projets indispensables

à la population du Seignanx et nous avons quitté le conseil municipal

pour symboliser notre désapprobation envers cette politique. »


PLUS QUE DEUX MOIS !!!


Monsieur le maire de Tarnos arrêtez votre irresponsabilité. Il ne vous reste

plus que 2 MOIS pour revenir sur votre décision et valider ces deux projets !!!

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 23:50

Il semblerait que ce soir les communistes et républicains ont sciemment cassé l'union de gauche  "tarnos ensemble" en refusant de retirer et en votant l'ignoble délibération condamnant à une mort certaine la construction de l'EHPAD et la véloroute.


Ce vote "contre" est aussi au  détriment de tous les projets futurs concernant les voies cyclables du Seignanx et les
maisons de retraite.


S'opposer à des projets d'intérêt communautaire et à des projets d'intérêt général c'est  proprement révoltant !!!!!!


Participer à une communauté de communes c'est accepter une certaine solidarité envers les plus défavorisés.
Or le choix que les communistes et républicains proposent aux habitants de Tarnos, d'intégrer la CABAB, en oubliant les autres communes du Seignanx , est tout à fait révélateur d'un état d'esprit partisan et politicien. En intégrant la CABAB ils renonceraient à tous ce qu'ils contestent aujourd'hui (TPU, transferts de compétences..)

 

 

Intervention du PARTI SOCIALISTE - 26 mai 2010

 

 

 

Voilà une bien curieuse délibération. Il nous est proposé ni plus ni moins que de refuser la modification des statuts proposée par la Communauté de Communes.

 

Arrêtons nous quelques instants sur ces deux modifications :

 

La première consiste à rajouter les pistes cyclables dans le champs des compétences : PROTECTION ET MISE EN VALEUR DE L’ENVIRONNEMENT. Derrière ces quelques mots, il y a tout un projet que de nombreux riverains du RD74 attendent depuis bien des années. Un tel projet de 2,7 millions d'Euros porté par le Conseil Général sera financé à près de 85 % par la région, l'Etat, l'Europe et le conseil général, la commune de Tarnos ne déboursant pas un euro. Ce programme d’envergure (10km400), concerne 4 communes : TARNOS, SAINT MARTIN DE SEIGNANX, SAINT BARTHELEMY et SAINT LAURENT DE GOSSE.
Ce projet s’inscrit dans le projet européen, axe Adour Garonne, qui part de Bayonne et va jusqu’à Agen en passant par Dax et Mont de Marsan. Un vote négatif ce soir condamnerait le projet définitivement. Les services de l’Etat ont ajourné ce dossier il y a 15 jours sous le motif qu’un des partenaires financier en l’occurrence la communauté des communes, n’avait pas encore délibéré. La prochaine commission technique se tient en octobre et si d’ici la nous n’avons pas avancé sur la participation financière de la communauté de commune ce dossier ne pourra pas bénéficier des aides européennes dans le cadre des financements européens 2010-2013. Nous savons que les communes ne pourront pas financer ce projet directement sans partenaires. Monsieur le Maire contrairement à ce que vous dites nous n’avons pas le choix. Qui prendra la responsabilité en cas d’accident sur cette route ?

 

La deuxième modification concerne un établissement dont le conseil communautaire par deux fois ( sous le mandat précédent et sous celui-ci fin 2009) à l’unanimité a acté le principe. Il s’agit de la construction d’un établissement pour personnes agées. Ce projet a reçu un avis favorable par le Comité Régional de l’Organisation Sociale et Médico sociale pour une maîtrise d’ouvrage communautaire.. Si ce soir, nous votons par la négative, la Communauté de Communes ne pourra plus porter le projet et nous perdrons l'avis favorable du CROSM. Cet avis a été donné à l'unanimité des membres du CROSM sur présentation de l'Etude et l'Analyse des besoins mené par le CBE et le Le Pays Adour Landes Océanes, argumenté sur la qualité du dossier présenté et l'intérêt territorial de celui-ci au motif que le projet apporte une réponse diversifiée aux besoins et présente les qualités nécessaires à une mise en place sur le Seignanx .

 

Mr le maire que souhaitez, vous un projet privé ??? Ce qui serait la seule solution si les collectivités ne pouvaient porter ce dossiers mais heureusement le Conseil Général des landes n'autorise pas ce genre de projet privé !!! Alors que va-t-on dire aux familles qui ne trouvent pas de place pour leurs anciens ?

 

Ces deux dossiers sont connus depuis de nombreuses années par les habitants du Seignanx et leurs élus. Aujourd’hui les étapes administratives et techniques sont quasiment toutes levées, il ne reste plus qu’aux élus du Seignanx de les valider politiquement au sens noble du terme, celui de l’intérêt général.

 

Finalement, au bout du compte vous M. le Maire de Tarnos et les élus communistes et républicains prenez en otage une bonne partie des habitants du Seignanx en faisant de la politique politicienne et en s’opposant à tout nouveau projet pour le Seignanx. Que diriez-vous si les autres en faisaient autant avec vos propres projets !!

 

Le débat sur la mise en place de la TPU fait perdre le sens commun à M le Maire.

 

Monsieur le Maire engage Tarnos sur une voie dangeureuse qui ne faisait pas partie du contrat lors des élections municipales. Les habitants sont pris en otages dans un conflit qui n’est pas le leur et voulu par le premier magistrat de la commune au nom d’intérêts qui ne disent pas leurs noms.

 

Cette délibération, qui n’a fait l’objet d’aucun débat entre nous, le groupe majoritaire, s’apparente à une déclaration de guerre à l’encontre des élus socialistes du Seignanx. Nous sommes surpris M. le Maire, que vous, qui vous targuer à tout va d'être le garant  de la démocratie participative, n'avez pas trouvé utile la mise en place d'un débat public avec la population.

 

Qu’il soit dit que nous ne porterons pas la responsabilité d’une rupture entre nous si tel devait être le cas.

 

Pour le groupe socialiste de Tarnos il est impératif et nécessaire de voter ces modifications.

 

Etant en grave désaccord avec Monsieur le maire sur ce point très important de la vie de notre communauté des Communes du Seignanx, le groupe socialiste décide de voter contre cette délibération et de se retirer du conseil municipal pour symboliser notre désapprobation envers cette politique.

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 23:22

Conformément au programme communautaire, largement inspiré par la réflexion du PS du Seignanx, le Conseil Communautaire a voté le transfert des compétences Pistes cyclables et Construction d'une Maison de retraite à St André bénéficiable à tout notre canton.

Ce vote doit être confirmé ou infirmé par les Conseils Municipaux des 8 communes du Seignanx. 6 Conseils ont déjà voté ou voteront favorablement. Cette semaine, sans doute sous la pression des élus du Seignanx et de celle des associations, le Conseil de St Martin a repoussé le vote.

Mercredi prochain le 26 Mai, le Maire de Tarnos présente une délibération contre ces projets ce qui les condamnerait irrémédiablement
.

Les associations des Barthes fortement concernées par le projet de Vélo Route de la RD 74 ont déjà organisé une réunion publique pour manifester leur désapprobation.

Ces associations appellent, à nouveau, à manifester devant la Mairie de Tarnos à l'occasion du prochain Conseil Municipal.

Les élus socialistes de Tarnos, feront entendre leur différence à l'intérieur du Conseil pour réclamer le retrait de la délibération.

Compte tenu de notre attachement à ces 2 projets structurants pour la solidarité, la sécurité des personnes et la préservation de l'environnement dans le Seignanx, je vous demande de vous mobiliser le plus largement possible pour venir manifester devant la mairie de Tarnos
à 19h30 avant le *Conseil Municipal du Mercredi 26 Mai *.

Les Séniors du Seignanx, tout autant que les habitants des 4 communes des Barthes comptent sur nous.

ps-tarnos@orange.fr

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 10:12

 

 

Aujourd’hui la Communauté de Communes du Seignanx est mise « en panne » . Les délégués communautaires communistes et républicains, en votant contre le budget proposé se sont clairement mis dans l’opposition. Ce vote de défiance est un acte politique très fort, lourd de signification. A plusieurs reprises, M. le Maire nous a informé qu’il allait commander une étude en vue de notre adhésion à la CABAB, décision qui semble pourtant déjà prise au vu du vote budgétaire. MAIS COMMENT JUSTIFIER QUE L'ON VOTE CONTRE la construction d 'une MAISON DE RETRAITE au détriment des habitants du CANTON et des TARNOSIENS ? Alors même que le principe en avait été acté par un vote unanime en octobre 2009. COMMENT JUSTIFIER QUE L'ON VOTE CONTRE la mise en place de liaisons cyclables, moyen de transport non polluant et se targuer d'être un fervent défenseur du développement durable. Le vote de la TPU semble avoir enlevé le sens de l’intérêt commun, cher à des Hommes et des Femmes de gauche !!

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 10:09

 

La Communauté de Communes du Seignanx est accusée de tous les maux par notre Maire, son président socialiste Jean-Marc Larre est méprisé et traité « d’incapable »…. Les 850 000 € que réclame Mr le Maire seront redistribués à Tarnos par le biais du transfert de compétences mais M. le maire et les délégués communistes et républicains ont voté contre le budget. De ce fait, les voilà dans une opposition frontale. Pourtant, il n’y pas si longtemps, M. le Maire briguait la présidence de cette Communauté de communes et la première adjointe espérait le siège de conseillère générale dans un canton qui épouse les limites de la Communauté. Aujourd’hui tout cela est du passé et ils semblent tirer un trait sur un territoire, que leurs prédécesseurs avaient réussi à souder en lui donnant une identité allant jusqu'à souhaiter faire alliance avec la CABAB sans crainte de se faire absorber par cette communauté dirigée fortement par la droite, travailler avec la gauche non, aux ordres de la droite oui, belle mentalité ! Ils ont également voté contre la modification des statuts de la Communauté de Communes quitte à s'auto-mutiler, refusant de voter le transfert des pistes cyclables du schéma départemental subventionnées à hauteur de 80 % par le Conseil Général et l'Europe (projet porté par notre conseiller général Lionel Causse) les 20 % restant à la charge de la Communauté de Communes soit pour notre commune, une économie approximative de 90 000 €. Comment des élus de gauche ont-ils pu voter contre la construction d'une maison de retraite sur St André de Seignanx où des Tarnosiens auraient pu être hébergés et nous savons tous que les places à la MAPAD sont très convoitées !! Comment peut-on refuser le vote des statuts sous prétexte que la représentativité devrait tenir compte de la nouvelle réforme et dans un même temps manifester et afficher sur les murs de l'hôtel de ville son opposition à cette réforme? Et quel drôle de choix que celui de préférer augmenter les taxes ménages juste pour le plaisir d'en rendre responsable son « rival »!!!! Quant à la fameuse pétition pour laquelle les tarnosiens se serait déplacés en nombres, ce sont des minibus qui ont dû être affrêtés, puisque nous pouvons retrouver à la suite les uns des autres des noms de riverains d'une même rue qui seraient même venus en famille, il semblerait également que certains employés municipaux se sentent très concernés signant la pétition tout en étant domiciliés à Anglet où autre ! Mr le MAIRE reprenez-vous, il est grand temps que Tarnos joue collectif car la TPU, est une mutualisation des ressources au service de tous et donc au bénéfice aussi des Tarnosiens.

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 09:25

 

 

Rencontre avec les Maires de Tarnos et de Saint Martin de Seignanx (début 2010)

 

Monsieur Lespade nous a reçu avec ses services techniques

 

Nous avons été surpris par une attitude négative  vis à vis de la communauté de communes du Seignanx. Une vision étroite et égocentriste pour Tarnos qui ne veut pas partager et qui envisage même de se tourner vers la CABAB. Paradoxalement Tarnos mène un combat pour obtenir davantage de délégués à cette Communauté de communes! Ceci semble un faux prétexte.

 

La rencontre avec madame Dardy a été plus constructive.

Mais des blocages subsistent . Espérons que l'intérêt général puisse prendre le dessus. Comment peut-on expliquer ces difficultés pour transférer de nouvelles compétences à la Communauté du Seignanx comme les maisons de retraite, les crèches , les pistes cyclables etc. etc, alors que tout le monde a à y gagner, y compris financièrement.

Ce qui se passe partout ailleurs est-il donc si difficile dans le Seignanx?

Nous demandons aux élus de prendre leurs responsabilités


Lire la suite

 

 

 

(http://adourbarthais.unb

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 21:20

Développement du cyclable dans le Seignanx

Alternative au tout voiture, les liaisons douces permettent de se déplacer sur des itinéraires à pied, à vélo, en roller, ou en fauteuil roulant.

Ces réalisations sont réclamées depuis longtemps par les administrés du Seignanx.

Souhaités depuis de nombreuses années par les riverains, le projet de vélo route sur la RD 74 (route de l’Adour) a été validé par un groupe de travail local, composé d’élus, d’association de riverains et de cyclistes, de la gendarmerie et des services du Conseil Général.

Le coût est estimé à 2 700 000€ TTC, dont 1 975 000€ pour les seules voies cyclables.

Ce programme d’envergure (10km400), concerne 4 communes : TARNOS, SAINT MARTIN DE SEIGNANX, SAINT BARTHELEMY et SAINT LAURENT DE GOSSE.
Ce projet s’inscrit dans le projet européen, axe Adour Garonne, qui part de Bayonne et va jusqu’à Agen en passant par Dax et Mont de Marsan.
Compte tenu du montant des travaux à engager, il convient de préciser, que dans le cadre d’une compétence communautaire, les concours financiers atteindront 85% du coût total du projet. L’Europe participera à hauteur de 30%, l’Etat de 20%, la Région de 15% et le Département de 20%. La part imputée au budget communautaire sera, de ce fait, limitée à 15% seulement. Cependant, ces subventions doivent être mobilisées avant 2013 ; il est donc impératif que le dossier soit déposé avant la fin du mois de juin 2010.

Ce projet est soumis comme celui de maison de retraite de Saint André de Seignanx à la modification des statuts de la communauté des communes et donc à un vote favorable des 8 communes du canton.

Dans l’hypothèse où cette compétence communautaire est validée par les communes du canton, le conseil général qui a porté les études est en capacité de déposer le dossier à l’Europe et à la Région d’ici cet été.

Dans l’hypothèse où cette compétence communautaire n’est pas inscrite dans ses statuts, son financement total (près de 2 Millions Euros) sera à la charge des quatre Communes concernées, sans recours possible à des subventions, réservées aux intercommunalités compétentes.

 

Maison de retraite de Saint André de Seignanx

Depuis l’été dernier les élus de Saint André de Seignanx et de la communauté des communes travaillent pour préparer le dossier de maison de retraite de saint André de Seignanx pour le passage en CROSMS (Comité Régionale des Organisations Sanitaires et Médico-Sociales).
Nous avons fait appel à Paul Carrère directeur de la maison de retraite de Morcenx, à Monsieur Guillot Architecte Programmiste, et aux services du conseil général, pour préparer le dossier.
Celui-ci a été présenté le vendredi 23 avril en Comité Régionale des Organisations Sanitaires et Médico-Sociales (CROSMS). Nous avons obtenu à l’unanimité un accord de ce comité.
On peut se réjouir de l’intérêt porté par les membres du CROSMS à notre projet.
Cet établissement, prévu pour accueillir 86 résidents (dont 30 lits destinés aux malades Alzheimer), permettra la création de 60 emplois en équivalent temps plein.
Et maintenant …..nous avons 3 ans pour poser la première pierre. Il nous faut donc entre temps planifier le dossier avec les services de l’Etat et du Conseil Général, lancer un appel à projet pour sélectionner un architecte, finaliser le plan de financement, et surtout que chaque commune vote les nouveaux statuts de la communauté des communes.
Ce projet structurant pour le territoire a déjà fait l’objet de deux délibérations du Conseil Communautaire adoptées à l’unanimité (les 18 Octobre 2007 et 28 Octobre 2009).
Les communes ont 3 mois pour se positionner sur les statuts votés à la majorité le 14 avril dernier en conseil communautaire. Lors de ce vote certains élus ont voté contre les statuts proposés contrairement aux votes de 2007 et 2009. Pour que ces statuts soient applicables les règles imposent que chaque commune se positionne favorablement en conseil municipal.
Ces statuts permettent à la communauté des communes de prendre la compétence pour cette maison de retraite et de poursuivre le dossier.
On ne peut que se réjouir car cette maison de retraite permettra à nos aînés de bénéficier localement d’une prise en charge adaptée et de compléter l’offre proposée par les maisons de retraite de Tarnos et de Saint Martin de Seignanx. Vous pouvez compter sur ma détermina
tion pour que ce projet continue à avancer.

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 23:05

 

Le 22 avril 2010


Mesdames, Messieurs les Conseillers Municipaux de Tarnos



OBJET : Projet RD74


Le 14 avril, la Communauté des communes du Seignanx a voté à une large majorité une extension des compétences aux pistes cyclables et aux maisons de retraite.

Nous avons apprécié cette évolution positive de la communauté. C’est un pas important même si nous comprenons ceux qui auraient souhaité qu’on aille plus loin.


Ce vote permet d’envisager l’aboutissement du projet RD74 à la condition nécessaire que la commune de Tarnos valide les nouveaux statuts.


Rappelons l’origine de ce projet


En 1993 un accident mortel a coûté la vie à une petite fille qui circulait en vélo.

Notre collectif s’est créé pour alerter les autorités sur la dangerosité de cette route. En 2 jours, une pétition a recueilli plus de 300 signatures de piétons, cyclistes et automobilistes empruntant cette route. Les accidents se sont depuis multipliés, heureusement sans faire de nouvelles victimes. Signalons cet hiver une voiture tombée dans l’Adour face à la maison de retraite du Coq Hardit et une autre retournée dans un canal.


Grâce à l’écoute et à la persévérance de Madame Fontenas , le projet de sécurisation a pu être développé et a été validé en 2008 par tous les représentants des communes du Seignanx concernées.


Nous avons pu profiter de la perspective d’une vélo route pour donner une nouvelle dimension au projet c’est à dire créer un espace partagé et sécurisé pour automobilistes, cyclistes, piétons….prenant également en compte le patrimoine remarquable des bords de l’Adour.

Ce projet s’inscrit maintenant dans le schéma régional . Il concerne l’ensemble des Landes ( le Conseil général vient de l’adopter) et il est soutenu au niveau Européen.

Ainsi 80% du projet est aujourd’hui financé.



Un vote négatif de la commune de Tarnos condamnerait irrémédiablement ce projet . Nous ne pouvons pas imaginer cette situation et les conséquences qui en découleraient. Nous ne pouvons pas accepter d’être les otages de conflits internes.


Nous faisons appel à tous les élus pour leur sens des responsabilités et pour la prise en compte de l’intérêt général non seulement du Seignanx mais bien au dela.


Pour le Collectif


Eric Molères , Bernard Causse , Louis Ducasse , Michel Irubetagoyéna

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article