Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 01:18
Le PS d’Anglet réagit à l'intervention de Michèle Alliot-Marie, concernant l'aire de grand passage pour les gens du voyage sur la Communauté d’agglomération du BAB.
 
 
L’incompréhensible intervention de la Ministre élimine la possibilité d’ouvrir une aire de grand passage sur le terrain dit de Larue-de-Bas qui avait pourtant été validé à la fois:
  • par la CABAB, à l’unanimité de ses membres (élu d'opposition d'Anglet compris)
  • par les maires des 3 communes concernées: Bayonne, Anglet et Biarritz
  • par le Préfet.
Ce terrain, le plus isolé des habitations, était pourtant celui qui minimisait le plus d’éventuels inconvénients pour les angloys: le dispositif d'accueil pouvait enfin - 9 ans après le vote de la loi - être mis en place.
 
NOUS DENONCONS la duplicité de Jean Grenet, président UMP de la CABAB, qui, après avoir sollicité et obtenu l'unanimité sur le choix du terrain de Larrue de Bas, critique et remet ce choix en question, sous l’injonction de la Ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie (défendant ainsi sa circonscription électorale qui englobe Arcangues) et sous la pression d'un groupe d'opposants, dont la plupart réside à Arcangues, ville ne faisant pas partie de la CABAB. Jean Grenet est-il préoccupé en premier lieu par l’intérêt général de notre communauté d’agglomération?
 
NOUS DENONCONS l’intervention de Claude Olive, élu UMP minoritaire à Anglet. Quelle est sa légitimité pour parler au nom de l'ensemble des Angloys? Interpeller la Ministre de l’Intérieur pour qu’elle oblige le Préfet à reculer après s’être fortement investi dans ce dossier, n’est pas une attitude républicaine. Beaucoup plus grave: poussé par ses plus hautes instances, Claude Olive sert les intérêts de son propre parti au détriment des intérêts des citoyens de la commune dont il est l'élu !
 
NOUS DENONCONS enfin l’intervention de Michèle Alliot-Marie, ministre UMP, qui confond l'intérêt général, qu'elle a pour mission de défendre, avec ses intérêts électoraux personnels. Un Ministre qui représente la nation peut-il se comporter de cette manière, en intervenant dans une affaire locale, en désavouant des élus et son Préfet? Un Ministre n’a-t-il pas autre chose à faire que de s’impliquer dans de basses chicaneries politiciennes au profit d’élus revanchards, dépourvus de projet? Comment peut-elle assurer l’autorité de l’Etat si elle se laisse aller à de tels comportements? Le préfet des Pyrénées-Atlantiques sera t’il le 3ème à faire les frais de la toute puissance du gouvernement qui a limogé le Préfet de la Manche lors du passage de Nicolas Sarkozy en 2008 (ce dernier n’ayant pas supporté la présence de manifestants), et le coordinateur des forces de sécurité en Corse, pour venger l’occupation de la villa de Mr Clavier, l’ami du Président de la République.
 
Le PS d’Anglet regrette vivement que les habitants d’Anglet fassent les frais des arrangements de l’UMP, de la complicité des élus de la droite locale, et se voient imposer une telle décision, par le plus haut niveau de l’Etat. La présidence de la CABAB n’est-elle pas à même de gérer ses affaires courantesdans le sens de l’intérêt général?
 
Nous appelons la municipalité, avec le soutien de la population angloye, à

REFUSER LE DICTAT DE LA MINISTRE DE L'INTERIEUR.

PS ANGLET

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans DIVERS
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 14:52


Le 18 juin, la population tarnosienne était conviée à un forum participatif. Le thème mis en débat était la question du territoire. Après l’introduction du maire, L’assistance eu droit à une présentation à charge de la mise en place de la TPU et ses conséquences néfastes pour Tarnos. Et de conclure, puisque le président de la République a annoncé la fin de la Taxe Professionnelle ; pourquoi se presser ? Oui, pourquoi se presser ou plutôt pourquoi ne pas se presser ? Enfin, un regret du Maire : le vote du programme communautaire le 27 mai. Vote démocratique ? Sans doute pas selon lui, puisque Tarnos n’a pas sa juste représentation au sein de la communauté de communes. Bref, il s’agissait plus d’un appel à la résistance que d’un véritable lancement d’un débat constructif.

En ce qui concerne le territoire, il est évident que Tarnos fait partie d’un bassin de vie qui englobe l’agglomération bayonnaise. Cette proximité géographique a entraîné depuis des années le développement de coopérations sur le plan des transports, de la sécurité …. Les Tarnosiens sont rattachés à la CAF de Bayonne … Même l’eau que nous consommons provient de l’usine de la Nive.

Pourquoi devrions nous adhérer à la CABAB ? Objectivement, je n’y vois aucune raison. En revanche, continuer à développer des partenariats, oui. Et cela d’autant plus qu’une Communauté de Communes forte pourra être un interlocuteur respecté. Que pèseraient nos prés de 12000 habitants ? Rien où pas grand-chose. Tarnos, isolée, serait une proie facile pour nos voisins endettés et en manque de terrains.

La seule alternative est de poursuivre le renforcement du Seignanx. C’est l’objectif du programme voté le 27 mai. Certains parlent d’une liste à la Prévert, mais depuis que la communauté de Communes existe, c’est la première fois que l’on écrit un programme. Celui-ci n’est pas chiffré, c’est vrai mais il s’agit plus de grandes lignes que de projets fermes et définitifs. Certains se trompent de campagne électorale. Il ne s’agit pas ici de proposer un programme municipal clé en main, et nous savons tous ce qu’il advient de ces programmes trop bien ficelés. Rappelons que la construction de la Médiathèque n’était pas dans le programme de la liste « Tarnos ensemble » en 2001, et par voie de conséquence non chiffrée. Au cours d’un mandat, les priorités changent, d’autres apparaissent, des projets sont retardés …Aujourd’hui, on veut nous faire croire qu’un bon programme est un programme chiffré !!!

Enfin, la TPU. Celle-ci est un outil qui permettra au programme communautaire de se réaliser. Quelles seraient les conséquences pour Tarnos ? La première année aucune et puis ensuite cela dépendra de nombreux facteurs. Toutes les études font des prévisions sur 4, 5 ou 6ans mais franchement, qui avait prédit il y a 18 mois la crise que nous connaissons aujourd’hui ? Et surtout l’ampleur qu’elle prendrait ? Alors venir nous parler de pertes importantes pour Tarnos à l’horizon 2014 ! Restons sérieux ! Néanmoins une inquiétude persiste puisque le président de la République a annoncé la réforme de la TP pour 2010. Cette taxe sera compensée, du moins au début. Après nul ne le sait. Doit-on rester sans rien faire ? Attendre. Mais attendre quoi ? Pendant combien de temps ? Si à chaque fois que le président de la république annonce une réforme, la vie devait s’arrêter, alors nous n’irions pas bien loin.

Il y a une vrai urgence : retrouver la sérénité et travailler ensemble au lieu de freiner des quatre fers et de résister.

Pour ma part, j’espère que ce forum participatif sera le début d’une nouvelle ère car le temps presse et nous avons déjà pris beaucoup de retard.


Antoine Robles

Maire adjoint

Délégué à la communauté de communes

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:46

Lorsque j'ai été élue en mars 2008 avec 10 autres collègues du Parti socialiste, il a fallu prendre nos marques au sein d’un conseil municipal dont la majorité d'entre-nous ne connaissait pas encore les règles, faire connaissance avec les services et établir des relations cordiales permettant de mettre en œuvre nos idées.

Faire partie d’une majorité municipale, signifie que nos électeurs nous ont fait confiance pour agir et travailler mais ce n'est pas toujours facile. Surtout la première année du mandat car il faut du temps pour bien prendre connaissance des dossiers.

C'est encore plus difficile lorsque vous représentez une petite partie de cette majorité municipale et c'est le cas pour nous autres socialistes.

Lors de la campagne pour les cantonales, notre candidat Lionel CAUSSE a été élu démocratiquement au poste de Conseiller Général avec au programme un Seignanx ambitieux et solidaire. Puis Jean-Marc Larre fut élu Président de la Communauté de communes du Seignanx par la majorité des délégués communautaire avec un programme également ambitieux et solidaire pour le seignanx, et la mise en place de la Taxe Professionnelle Unique (TPU) !!

Nos camarades communistes étaient jusqu'alors « détenant du titre » puisque Pierrette FONTENAS Maire de Tarnos était également Conseillère Générale et Présidente de la communuté de communes (CUMUL DE MANDATS ???)


L'Intercommunalité (Communauté de communes) est une structure obligatoire, imposée par l'état, qui doit permettre des actions plus larges, difficilement accessibles au sein des seules communes. Comme notamment la mise en intercommunalité des gymnases, des structures culturelles, d'équipements sportifs (dont la gestion est souvent trop lourde pour les communes) tels que la piscine (projet récurrent à chaque campagne municipale qui pose le problème d'important frais de fonctionnement mais qui pourrait tout à fait être intercommunale tout en étant implantée à Tarnos et qui d'ailleurs est inscrite sur le programme communautaire du seignanx),…….. 

La TPU est l'outil indispensable à un bon fonctionnement de l'intercommunalité.


Les élus communistes et républicains s'opposent farouchement à la mise en place de la TPU allant même jusqu'à menacer par voie de presse interposée de quitter les Landes et de rejoindre le territoire des Pyrénées Atlantiques. Alors que leurs prédécesseurs qui tenaient les rênes du pouvoir étaient favorables à la TPU. Pourquoi ? Je crois que la réponse est évidente !!


Quand à nous élus socialistes nous n'avons jamais vraiment été perçus comme membre à part entière du groupe majoritaire « TARNOS ENSEMBLE ».


Régulièrement j'ai eu à me plaindre d'être « zappée » par le Maire sur des réunions et des rencontres en relation avec ma délégation d'adjointe à l'urbanisme et aux bâtiments.


A chaque fois j'ai demandé à rencontrer le maire pour manifester mon mécontentement lui reprochant son non respect des accords que nous avions mis en place avant de nous engager dans cette équipe majoritaire.


Je n'ai pas forcément le même avis que le Maire et j'estime que c'est mon droit le plus absolu de pouvoir l'exprimer.


Je soutiens fortement le projet concernant l'implantation d'un « Netto » car  je sais combien il est difficile pour beaucoup d'entre-nous de boucler les fins de mois.

Je ne soutiens pas le projet de la micro-crèche, projet qui je le rappelle a été mis en place sans concertation avec les socialistes. Certains d'entre-nous avaient demandé une étude plus approfondie pour la bonne raison qu'ils nous semblaient que le projet qu'il fallait mettre en place c'était tout simplement « une crèche ». Or, nous avons eu la surprise d'apprendre lors des vœux du Maire que l'acquisition Lissalde servirait à son implantation.


Il est maintenant question d'une crèche mixte Turboméca/municipalité. Pourquoi ? La commune n'est-elle pas en capacité de répondre elle-même aux besoins des tarnosiens ? Il y a toujours des dérives dans ce genre d'établissement mixte où ce sont les employés qui sont le plus souvent favorisés au détriment des habitants de la commune !!!

Le privé est en capacité financière de mettre en place une crèche inter-entreprises. La commune ne se doit pas d'apporter une quelconque aide financière à ces entreprises privées, l'aide doit être apportée aux Tarnosiens qui sont sur la liste d'attente pour une place en crèche !

Je remarque quand même que ceux qui soutiennent la municipalisation d'une association déjà en place comme le centre de loisirs et qui fonctionne plus que correctement sont les mêmes qui propose une association privée/public pour une crèche !!!


Je ne soutiens pas la municipalisation du Centre de loisirs pour plusieurs raisons :

. La municipalisation de la jeunesse est semble t-il un gouffre financier (dixit un adjoint communiste), c'est donc un très mauvais exemple à ne pas suivre !

. La municipalisation du Centre de Loisirs  serait financièrement beaucoup plus lourde dans le budget communal que les subventions que la commune accorde actuellement à l'association (dixit le cabinet d'étude recruté par la municipalité)

. La cour des comptes avisait la municipalité d'un excès de charges de fonctionnement, ces charges de personnel supplémentaire ne ferait que les augmenter considérablement

. Les parents seraient-ils aussi concernés et investis qu'aujourd'hui ?

. Le centre de loisirs a aujourd'hui un excellent fonctionnement et satisfait la grande majorité des parents et des enfants. Le service Education est-il en capacité de prendre en charge ce service supplémentaire ?

 

(Voir compte-rendu du dernier Conseil d'Administration du Centre de Loisirs.)


Lors d'un groupe majoritaire la question a été portée au débat. Il en est ressorti différentes propositions :

. La proposition de la première adjointe concernant un syndicat mixte (l'association deviendrait intercommunale) a été rejetée à l'unanimité

. Les propositions de marché public, de délégation de service publique, ou de caisse des écoles restent à l'étude, la délégation me semble personnellement tout à fait adaptée.

Mr le Maire se targue constamment de transparence et de démocratie donc affaire à suivre....

 

Pour finir, je dirais que ceux qui parlent régulièrement d'union de gauche ou de démocratie feraient bien de le mettre en pratique, car que penser de Mr le Maire qui annonce en conseil communautaire et par le biais de « Tarnos Contact » qu'une réunion publique aura lieu le 18 Juin et que le « petit groupe socialiste » n'en a pas été informé ?

Nous désirons travailler avec « l'union de gauche» mais dans le respect de nos idées, de nos opinions, de nos accords et de nos personnes.

Nous souhaitons que les débats et nos ententes retrouvent une sérénité. Mais cela ne pourra être que si le rôle et la place des socialistes au sein du groupe majoritaire est reconnu.


Mon investissement politique et mon adhésion au Parti Socialiste sont dûs à mes idées et mes fortes convictions de gauche. Alors un poste de "potiche parlante", merci bien je passe !!!

 


Marie-ange DELAVENNE



Mes délégations :

Adjointe à l'urbanisme et aux bâtiments,

Déléguée à la communauté de communes du seignanx,

Déléguée au S.MT.C. (syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération bayonnaise)

Déléguée suppléante au Port de Bayonne et au SCOT

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 08:20


Le gymnase à côté du Lycée ne se fera pas !!! Martine Hontabat notre conseillère régionale a demandé une rencontre à Mr le Maire afin d'être éclairée sur sa position à savoir s'il donnait suite à sa demande de  subvention du 11 Juin 2007 concernant le gymnase du Lycée.

Mr LESPADE lui a clairement exprimé sa volonté de ne pas construire le gymnase à côté du Lycée. Il souhaiterait faire un équipement sportif de "PRESTIGE" dans un autre Lieu.

Par courrier adressé à Mr ROUSSET président du Conseil Régional d'Aquitaine le 18 mai 2009, Mr LESPADE précise que la municipalité était prête à consentir pour la réalisation du projet un montant de 750 000 Euros soit la moitié du montant d'un équipement basique évalué à 1 500 000 Euros.

Le Conseil Régional subventionnant à hauteur de 586 000 Euros, Mr le Maire informe qu'il ne pourra pas s'engager financièrement au delà de la proposition faite par la municipalité pour la construction d'un tel équipement et qu'il ne peut garantir pour les années à venir la mise à disposition à titre gratuit de plusieurs équipements sportifs municipaux au Lycée A. Croizat tel que cela se fait actuellement !!! Il a fallu attendre 2 ans pour avoir cette réponse négative, dommage, 
"le petit gymnase perso" du lycée aurait pû être au programme du Conseil régional bien plus tôt !!!

Marie-ange DELAVENNE

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 00:04
ELECTIONS EUROPEENNES
7 JUIN 2009


Ecole F. CONCARET Espace N. MANDELA Ecole C. DURROTY (A à K) Ecole D. POUEYMIDOU salle 1 Salle R. DELMAS Ecole Odette DUBOIS Ecole D. POUEYMIDOU salle 2 Centre de Loisirs A. DUBOY Centre Municipal Albert Castets Ecole J. JAURES (maternelle) Restaurant J. Paillé Ecole C. DURROTY (L à Z) Ecole J. MOUCHET TOTAL %


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Inscrits 605 1009 679 415 372 660 605 785 792 822 815 660 883 9102
Votants 303 373 305 176 184 282 189 300 335 382 379 232 402 3842 42,21
Blancs - Nuls 13 13 16 9 7 9 5 9 17 16 21 3 17 155 4,03
Exprimés 290 360 289 167 177 273 184 291 318 366 358 229 385 3687 95,97
Participation 50,08% 36,97% 44,92% 42,41% 49,46% 42,73% 31,24% 38,22% 42,30% 46,47% 46,50% 35,15% 45,53%

CANDIDATS














M. ALIOT 8 13 5 9 7 4 10 14 10 9 8 12 10 119 3,23
M. PUYJALON 4 10 3 5 7 5 2 0 5 7 5 5 15 73 1,98
M. BAUDIS 61 56 60 39 62 46 21 27 70 87 61 27 46 663 17,98
M. MARTINEZ 3 1 3 0 1 0 0 2 1 0 0 0 1 12 0,33
M. TEMPLE 2 3 0 2 2 2 0 1 1 2 0 2 3 20 0,54
Mme TORREMOCHA 5 6 2 0 0 6 2 11 2 1 5 1 5 46 1,248
Mme ECHEVERRIA 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. ARIF 61 47 62 22 22 36 24 43 48 55 58 35 78 591 16,03
M. TERRIEN 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. GRAS 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. JACOB 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. DULONG 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. CARAYOL 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. ROCHEFORT 25 33 21 13 9 19 13 16 29 27 37 15 30 287 7,78
M. TELLECHEA 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Mme DE FRANCLIEU 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 3 0,08
M. BOVE 29 47 35 22 19 39 34 41 29 37 65 33 48 478 12,96
M. RAICH 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
M. DREVET 14 20 10 3 6 10 9 22 17 19 12 7 21 170 4,61
M. FAURA 0 2 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 5 0,14
M. MELENCHON 69 97 77 44 33 95 60 91 91 99 96 72 97 1021 27,69
Mme BARBE 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Mme MARTIN 7 25 10 8 9 11 9 22 13 23 11 20 31 199 5,40
M. FANCHTEIN 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans DIVERS
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 19:06

 

 

Le lundi 25 mai 2009, les socialistes, suivis par l’opposition ont quitté le conseil municipal en début de séance. Nous protestions contre le manque de démocratie du maire, quand il s’agit de la communauté des communes. En effet il n’a pas voulu mettre à l’ordre du jour, le programme de la communauté avant le 25 mai, à 2 jours du vote définitif de ce programme, alors qu’il lui avait été transmis depuis le 14/01/2009. D’ailleurs les autres maires du canton l’avaient fait. De plus avant même le débat prévu, une motion très agressive vis-à-vis de la communauté des communes était présentée par les élus communistes et républicains. La défaite des communistes aux élections cantonales et à la présidence de la communauté des communes est la seule explication à cette attitude, malheureusement elle a pour conséquence une tentative de blocage des instances communautaires, ce qui peut être préjudiciable pour les Tarnosiens. Nous mettons donc en garde la population contre les réunions publiques prévues par le Maire, elles seront partiales et dirigées.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 18:32


 

Lundi 1er juin,  la section locale du PS était encore au quartier du Pissot pour du porte à porte avec le Conseiller Général Lionel CAUSSE.

 

 

 Marie-Ange Delavenne précise qu’il est “essentiel d’être actif et de soutenir le candidat landais Renaud Lagrave, 5ème sur la liste du grand sud-ouest, en position éligible, pour défendre les intérêts du département au Parlement Européen.


Elle souligne également que “Jean-Marc Lespade en 7° position n’est pas éligible et qu’il ne sert qu’à promouvoir  son candidat tête de liste et à conforter sa propre image de marque”.


Et de rajouter sont étonnement sur la campagne assez agressive de ses amis de gauche, qui ont pour cible le parti socialiste et leur candidat.
En ce qui concerne, le coup d’éclat au conseil municipal du 25 mai 2009 où les élus socialistes suivis de l’opposition ont quitté la séance, elle explique que c’était un geste de protestation contre le manque de démocratie du maire qui avait refusé jusqu’à ce jour de mettre le projet du programme communautaire à l’ordre du jour et qui présentait une motion « très méprisante » envers Jean-marc Larre président socialiste de la Communauté de communes du Seignanx et par là même envers les socialistes du canton .


Elle comprend que les communistes aient pu être « contrariés » de leur défaite aux cantonales et par la suite d’avoir perdu la présidence de la communauté de communes, mais ne comprend pas leur tentative de blocage des instances communautaires qui ne peut être que préjudiciable aux Tarnosiens. Elle reconnaît également que depuis le début de leur association sur la liste d’union de gauche, les socialistes n’ont jamais vraiment été considérés comme partie intégrante de ce groupe, et se pose honnêtement la question « quel avenir pour Tarnos Ensemble ? »


 

(Alain Darras blog Sud-ouest : http://alaindarras.blogsudouest.com/)

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans REGION
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 17:09

Tarnosiens, Tarnosiennes

Les 7 juin, vous êtes appelés à voter pour élire vos députés européens. C’est une élection importante.

Pourquoi ? D’abord, parceque la crise terrible que nous connaissons actuellement, ne pourra se résoudre qu’à un niveau européen. Ensuite, nous avons besoin de fonds européens importants pour combattre le taux de chômage et redonner de l’espoir à de nombreuses familles. Enfin, il faut changer de majorité au parlement européen. La droite veut casser les services publics. Comment ? Mais regardez, ils ont déjà commencé en supprimant des milliers de postes de fonctionnaires. Infirmiers, postiers, enseignants, policiers. Avec cette politique, vous le vivez au quotidien, les injustices grandiront.

Qu’est-ce que les socialistes proposent, ?

D’abord, pour la première fois, les partis socialistes des 27 pays de l’Union européenne ont adopté un programme commun : le Manifesto
Trois mesures importantes de ce Manifesto. La première concerne le Plan de Relance européen. Nous proposons de donner plus d’argent pour soutenir les petites et moyennes entreprises, et en particulier l’environnement.
Ensuite, nous défendrons les services publics. Il faut mettre fin à l’agression généralisée contre l’éducation, la santé, l’énergie ou encore les services postaux. Préserver ces secteurs, c’est garantir notre avenir.
Enfin, lorsque certains parlent de bouclier fiscal pour protéger les riches, nous proposons un bouclier social. Nous pouvons construire l’Europe sociale. Les socialistes européens, le feront.

Les Landes seront représentées au parlement européen, avec RENAUD LAGRAVE,
candidat à un niveau éligible, en 5° position sur la liste socialiste du Sud-ouest (contrairement à d'autres candidats locaux, qui eux sont en position d'inéligibilité).

Renaud est un militant socialiste très investi sur le terrain local et son objectif est de “faire une campagne de proximité, de rencontrer les entreprises en difficulté, qui ne manquent pas dans le département et d’être au côté des salariés, afin de les soutenir dans ces moments difficiles”.

Il sera le député landais qui défendra les intérêts des Landes et permettra de représenter le département à travers toute ses traditions !


Les élus tarnosiens socialistes qui soutiennent cette candidature Landaise ont commencé la campagne depuis quelques jours déjà et reçoivent un formidable accueil de la population tarnosienne que nous remercions.


Tarnosiens, Tarnosiennes, CONTINUEZ à soutenir le parti socialiste et n'oubliez pas le 7 juin, un seul tour, un seul vote !!

Pour changer l’Europe, il faut faire élire un maximum de Députés européens socialistes !!Alors votez UTILE, votez socialiste !

 



 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans DIVERS
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 00:07
 
 


Les socialistes font 3 propositions pour lutter contre la crise:


  • 100 milliards d’euros tout de suite pour la relance économique
  • Un bouclier social pour les salariés, les chômeurs, les retraités
  • 10 millions d’emplois verts créés dans les secteurs des transports, de la construction et des énergies renouvelables.

Voir la vidéo


 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans DIVERS
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 00:05


C’est la dernière trouvaille de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, qui a déposé une proposition d’amendement visant à autoriser les salariés à travailler, via le télétravail, durant un arrêt maladie ou un congé maternité. Même si le gouvernement a reculé, il faut rester vigilant. Car ce n’était sans doute qu’un ballon d’essai. Le point avec Benoît Hamon, porte-parole du PS.


Lire le communiqué de Benoit HAMON, Porte parole
VIDÉO - Une casse idéologique : le décryptage, version clip
VIDÉO - "Avec l'UMP, le droit du travail, c'est pas automatique"

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans VIDEOS
commenter cet article