Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 23:46

Lorsque j'ai été élue en mars 2008 avec 10 autres collègues du Parti socialiste, il a fallu prendre nos marques au sein d’un conseil municipal dont la majorité d'entre-nous ne connaissait pas encore les règles, faire connaissance avec les services et établir des relations cordiales permettant de mettre en œuvre nos idées.

Faire partie d’une majorité municipale, signifie que nos électeurs nous ont fait confiance pour agir et travailler mais ce n'est pas toujours facile. Surtout la première année du mandat car il faut du temps pour bien prendre connaissance des dossiers.

C'est encore plus difficile lorsque vous représentez une petite partie de cette majorité municipale et c'est le cas pour nous autres socialistes.

Lors de la campagne pour les cantonales, notre candidat Lionel CAUSSE a été élu démocratiquement au poste de Conseiller Général avec au programme un Seignanx ambitieux et solidaire. Puis Jean-Marc Larre fut élu Président de la Communauté de communes du Seignanx par la majorité des délégués communautaire avec un programme également ambitieux et solidaire pour le seignanx, et la mise en place de la Taxe Professionnelle Unique (TPU) !!

Nos camarades communistes étaient jusqu'alors « détenant du titre » puisque Pierrette FONTENAS Maire de Tarnos était également Conseillère Générale et Présidente de la communuté de communes (CUMUL DE MANDATS ???)


L'Intercommunalité (Communauté de communes) est une structure obligatoire, imposée par l'état, qui doit permettre des actions plus larges, difficilement accessibles au sein des seules communes. Comme notamment la mise en intercommunalité des gymnases, des structures culturelles, d'équipements sportifs (dont la gestion est souvent trop lourde pour les communes) tels que la piscine (projet récurrent à chaque campagne municipale qui pose le problème d'important frais de fonctionnement mais qui pourrait tout à fait être intercommunale tout en étant implantée à Tarnos et qui d'ailleurs est inscrite sur le programme communautaire du seignanx),…….. 

La TPU est l'outil indispensable à un bon fonctionnement de l'intercommunalité.


Les élus communistes et républicains s'opposent farouchement à la mise en place de la TPU allant même jusqu'à menacer par voie de presse interposée de quitter les Landes et de rejoindre le territoire des Pyrénées Atlantiques. Alors que leurs prédécesseurs qui tenaient les rênes du pouvoir étaient favorables à la TPU. Pourquoi ? Je crois que la réponse est évidente !!


Quand à nous élus socialistes nous n'avons jamais vraiment été perçus comme membre à part entière du groupe majoritaire « TARNOS ENSEMBLE ».


Régulièrement j'ai eu à me plaindre d'être « zappée » par le Maire sur des réunions et des rencontres en relation avec ma délégation d'adjointe à l'urbanisme et aux bâtiments.


A chaque fois j'ai demandé à rencontrer le maire pour manifester mon mécontentement lui reprochant son non respect des accords que nous avions mis en place avant de nous engager dans cette équipe majoritaire.


Je n'ai pas forcément le même avis que le Maire et j'estime que c'est mon droit le plus absolu de pouvoir l'exprimer.


Je soutiens fortement le projet concernant l'implantation d'un « Netto » car  je sais combien il est difficile pour beaucoup d'entre-nous de boucler les fins de mois.

Je ne soutiens pas le projet de la micro-crèche, projet qui je le rappelle a été mis en place sans concertation avec les socialistes. Certains d'entre-nous avaient demandé une étude plus approfondie pour la bonne raison qu'ils nous semblaient que le projet qu'il fallait mettre en place c'était tout simplement « une crèche ». Or, nous avons eu la surprise d'apprendre lors des vœux du Maire que l'acquisition Lissalde servirait à son implantation.


Il est maintenant question d'une crèche mixte Turboméca/municipalité. Pourquoi ? La commune n'est-elle pas en capacité de répondre elle-même aux besoins des tarnosiens ? Il y a toujours des dérives dans ce genre d'établissement mixte où ce sont les employés qui sont le plus souvent favorisés au détriment des habitants de la commune !!!

Le privé est en capacité financière de mettre en place une crèche inter-entreprises. La commune ne se doit pas d'apporter une quelconque aide financière à ces entreprises privées, l'aide doit être apportée aux Tarnosiens qui sont sur la liste d'attente pour une place en crèche !

Je remarque quand même que ceux qui soutiennent la municipalisation d'une association déjà en place comme le centre de loisirs et qui fonctionne plus que correctement sont les mêmes qui propose une association privée/public pour une crèche !!!


Je ne soutiens pas la municipalisation du Centre de loisirs pour plusieurs raisons :

. La municipalisation de la jeunesse est semble t-il un gouffre financier (dixit un adjoint communiste), c'est donc un très mauvais exemple à ne pas suivre !

. La municipalisation du Centre de Loisirs  serait financièrement beaucoup plus lourde dans le budget communal que les subventions que la commune accorde actuellement à l'association (dixit le cabinet d'étude recruté par la municipalité)

. La cour des comptes avisait la municipalité d'un excès de charges de fonctionnement, ces charges de personnel supplémentaire ne ferait que les augmenter considérablement

. Les parents seraient-ils aussi concernés et investis qu'aujourd'hui ?

. Le centre de loisirs a aujourd'hui un excellent fonctionnement et satisfait la grande majorité des parents et des enfants. Le service Education est-il en capacité de prendre en charge ce service supplémentaire ?

 

(Voir compte-rendu du dernier Conseil d'Administration du Centre de Loisirs.)


Lors d'un groupe majoritaire la question a été portée au débat. Il en est ressorti différentes propositions :

. La proposition de la première adjointe concernant un syndicat mixte (l'association deviendrait intercommunale) a été rejetée à l'unanimité

. Les propositions de marché public, de délégation de service publique, ou de caisse des écoles restent à l'étude, la délégation me semble personnellement tout à fait adaptée.

Mr le Maire se targue constamment de transparence et de démocratie donc affaire à suivre....

 

Pour finir, je dirais que ceux qui parlent régulièrement d'union de gauche ou de démocratie feraient bien de le mettre en pratique, car que penser de Mr le Maire qui annonce en conseil communautaire et par le biais de « Tarnos Contact » qu'une réunion publique aura lieu le 18 Juin et que le « petit groupe socialiste » n'en a pas été informé ?

Nous désirons travailler avec « l'union de gauche» mais dans le respect de nos idées, de nos opinions, de nos accords et de nos personnes.

Nous souhaitons que les débats et nos ententes retrouvent une sérénité. Mais cela ne pourra être que si le rôle et la place des socialistes au sein du groupe majoritaire est reconnu.


Mon investissement politique et mon adhésion au Parti Socialiste sont dûs à mes idées et mes fortes convictions de gauche. Alors un poste de "potiche parlante", merci bien je passe !!!

 


Marie-ange DELAVENNE



Mes délégations :

Adjointe à l'urbanisme et aux bâtiments,

Déléguée à la communauté de communes du seignanx,

Déléguée au S.MT.C. (syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération bayonnaise)

Déléguée suppléante au Port de Bayonne et au SCOT

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article

commentaires