Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 20:48


En adoptant le projet communautaire, en se donnant les moyens de le réaliser, le Conseil Communautaire a sans doute pris une des décisions les plus essentielles depuis sa création.
Le débat a été vif… J’ai tenu a la plus grande discrétion, tant je pense qu’il ne peut y avoir de bonne décision prise sous la pression, tant je pense aussi que les orientations doivent être prises par celles et ceux qui ont créé la Communauté. Je vous parle des communes et de leurs élus.
Le Conseil Général n’en a pas moins été un témoin attentif ; Robert CABE, son Premier Vice-Président, n’a d’ailleurs pas hésité à répondre à l’invitation des élus de Tarnos pour apporter son expérience, son expertise et son vécu dans sa Communauté d’Aire sur Adour.

La discrétion, et chacun à mon propos l’aura compris, n’est pas l’absence de conviction ou encore l’expression d’une neutralité. Ce projet communautaire, je le souhaitais.
Une Communauté de Communes, a fortiori celle du Seignanx, n’est pas une addiction de communes égoïstement consommatrices pour leurs seuls intérêts. C’est un espace élargi, permettant une meilleure coordination des infrastructures, une planification plus rationnelle, une prise en compte globale des problèmes et de leurs solutions. Que nul ne s’y trompe, je reste favorable à l’autonomie des communes, mais je m’oppose à ce que cette autonomie n’exprime que le repli sur soi.
Aujourd’hui, après un an de travail et de nombreuses réunions des délégués communautaires, la décision est prise, à la Majorité ! C’est la règle de la démocratie qui en fait sa richesse, sans doute aussi son honneur. Et cette décision s’impose à tous … La Communauté de Communes a vraiment fait un pas important et déjà beaucoup de thèmes prennent une autre force : l’économie, l’environnement, le tourisme, la gestion de l’espace, le logement dans toutes ses formes.

Place donc maintenant à la seule gestion des objectifs. Le Conseil Général sait reconnaître les territoires qui avancent et le Seignanx s’affirme et avance. Il ne fait pas de doute que le Parc d’Activité va connaître une accélération décisive : le tourisme, élément essentiel du développement économique, prendra un élan décisif ; la politique du logement accédera à une nouvelle dimension ; la politique sociale, par le biais du CIAS, se développera sur l’ensemble du territoire.
Le Conseil Général sait aussi reconnaître les territoires à stratégie essentielle. Le Seignanx, bien sûr est de ceux là. Sa position géographique, son environnement protégé, ses espaces disponibles et aujourd’hui son ambition affirmée attisent bien des convoitises. Mais le Seignanx, le Conseil Général le sait bien, a beau avoir ses pieds de l’autre coté de l’Adour, il gardera sa tête dans les Landes de même que ses intérêts bien compris.
Aucun cynisme dans ce mot, simplement du réalisme !

Et le Conseiller Général du Canton du Seignanx dans tout cela ? Fort du soutien du Conseil Général des Landes et de son Président Henri Emmanuelli, je suis fier également de pouvoir compter sur l’amitié des élus locaux.
Je compte poursuivre cette politique de proximité auprès de toute les communes, porter et soutenir les dossiers, rechercher des subventions. Et même si aujourd’hui, la donne s’est accélérée, je tiens à exprimer à Jean-Marc LARRE, Président de la Communauté de Communes, mon soutien sans faille dans la réalisation du programme communautaire.

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 23:17


ccseignanx-001-1-affichage-web-grand-format.jpg


C’était pas du Gainsbourg mais du Gainsbar lors de la dernière séance du Conseil Communautaire du Seignanx, ce mercredi 27 mai. Peu de points à l’ordre du jour, quelques avenants à signer pour 2009 aux conventions avec le CPIE Seignanx Adour et le Foyer des Jeunes Travailleurs de Tarnos, l’adhésion de la Communauté au Comité National d’Action Sociale, la nomination de Bernard Corrihons, maire d’Ondres, pour représenter la communauté à l’assemblée Générale de l’Agence d’urbanisme Atlantiques Pyrénées ou l’approbation du dossier de consultation des entreprises pour le giratoire de la rue de la Palibe à Tarnos pour un montant de 138 435 €.

Non ce qui a retenu l’attention et donné du piment à ce conseil c’est la validation, proposée aux élus, du programme communautaire 2008-2014. Rappelons que ce document précise les orientations politiques, économiques, sociales et environnementales et jettent les bases des perspectives d’aménagement et de développement du territoire du Seignanx sur la période. Un projet a été remis aux 8 communes pour examen et commentaires en date du 14 janvier, le bureau communautaire a travaillé dessus les 18 février, 4 et 18 mars, 1er et 22 avril et le document de référence présenté à l’ensemble des élus des huit communes en date du 29 avril. Les grandes lignes en sont favoriser un développement économique durable, mettre en oeuvre une politique de Tourisme Durable, améliorer et élargir la gestion de la voirie communautaire ou fournir un logement adapté à tous les habitants du Seignanx, développer et harmoniser la politique sociale dans le Seignanx etc… 

ccseignanx-002-affichage-web-grand-format.jpg

Le débat qui s’ensuivit, avait été précédé mardi soir de la présentation de l’étude de la TPU par la communauté de communes. Pour le Président de la Communauté, Jean-marc Larre, “la TPU est l’outil de ce programme ambitieux” et Jean-Marc Lespade, Vice -Président d’affirmer “Ce document est l’alibi du passage en TPU”. Quant à Christine Dardy, Maire de Saint Martin de Seignanx, elle veut bien valider le programme mais refuse de voter dans l’immédiat sur le passage en TPU alors que cela figure dans les conclusions dudit programme…

Finalement après près d’1h1/2 de débats, assez vif, le programme a été validé par 17 voix  dont celles des 3 délégués socialistes tarnosiens et 10 voix contre : les communistes & républicains tarnosiens et les élus de Saint Martin de Seignanx (PRG).

Au cours de ce débat Jean-Marc Lespade a précisé q’une réunion publique aurait lieu le 18 juin 2009 à Tarnos avec la population tarnosienne, Son point de vue est que la question du territoire se pose et que selon lui le canton du Seignanx devrait adhérer à la CABAB. Affaire à suivre…

Alain Darras (Blog Sud-ouest)
Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 23:10

Le 27 mai, 17 délégués sur 27 ont voté le programme communautaire présenté par le président Jean Marc Larre. Parmi ces 17 délégués, trois étaient Tarnosiens.

Pourquoi ? parce que nous croyons que ce programme va permettre à notre commune de se renforcer au sein d'une communauté plus ambitieuse.

Ce programme permet aujourd'hui d'appréhender l'avenir et même s'il n'est pas parfait, et le président l'a rappelé, il a le mérite d'exister et de jeter les bases d'un avenir commun. Il peut bien sûr évoluer et ne se résume pas comme le disent certains, à la mise en place de la TPU. Non, il n'est pas un prétexte, il est le résultat d'une réflexion menée dans les commissions et dans certains conseils municipaux.

Je regrette que ce temps de débat nécessaire n'ait pu avoir lieu au sein de notre commune. Ce n'est pas de notre fait.

Aujourd'hui l'heure est au travail car de grands chantiers s'ouvrent. Il est grand temps que la communauté de communes du Seignanx se conjugue au futur.
 
Antoine Robles
délégué communautaire
Maire adjoint Socialiste
 
Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 21:49

Le vote du programme communautaire était à l'ordre du jour au  Conseil Communautaire de ce soir.

Le président Jean-Marc Larre a rappelé la nécessité de définir un Programme Communautaire, (aucun programme n'avait jamais été rédigé  lors des précédents mandats), pour préciser les orientations politiques, économiques, sociales et environnementales ainsi que les bases des perspectives d'aménagement et de développement du territoire souhaitée par la Communauté de Communes du Seignanx, pour la durée du mandat.

Le débat qui s'ensuivit était une suite logique de celui qui eut lieu hier lors de la présentation de l'étude de la TPU par la communauté de communes.

Je ne rentrerai pas dans le contenu du débat mais retiendrai uniquement quelques points qui me semble importants.

Le programme communautaire est avant-tout un projet ambitieux pour le seignanx .Et je le répète, ce programme se veut être le fondement des principes de gauche que nous souhaitons pour le seignanx. Il n’a pas pour vocation d’être définitif ou statique bien au contraire. Celui-ci a été validé par 17 voix  dont celles des 3 délégués socialistes (10 voix contre : les communistes et les PRG).

Nous avons pu apprécier une mauvaise foi évidente de la part des élus s'opposant au passage en TPU.

Comment peut-on demander au préalable une modification des statuts pour une répartition statutaires des sièges au conseil communautaire en se rapprochant de la proportionnalité au nombre d'habitants des communes établi lors du dernier recensement, alors que ces dits statuts ont été établis ainsi par la volonté de  Mme  Pierrette FONTENAS alors présidente de la Communauté de Commune.

Ce changement apporterait des délégués supplémentaires aux opposants à la TPU et ceux-ci deviendraient majoritaires !!  Pouvons-nous changer les règles en cours de jeux dès lors que nous n'avons plus l'avantage ? Quel  manque de considération évidente pour nous autres.

Un point néanmoins positif Jean-marc LESPADE Maire de TARNOS a répondu avec honnêteté à ma question sur le fait qu'il envisageait de rejoindre la CABAB. Son point de vue est que la question du territoire se pose et que selon lui le canton du seignanx devrait adhérer à la CABAB.

La CABAB communauté d'agglomération de Bayonne qui je le rappelle adhère déjà  à la "TPU".

Donc la TPU dans le SEIGNANX "NON" avec la CABAB "OUI" !! Allez comprendre !!

Monsieur le Maire a également rappellé que TARNOS est la commune du canton où l'on trouve le plus de logements sociaux ainsi que le plus grand nombre de RMiste.

Ce qui est le plus logique !!! Car nous socialistes avons  un peu de mal a imaginer des familles avec de si faibles revenus, se loger dans une petite commune sans moyens de  transports, éloignés des pôles-emplois, des entreprises, des crèches,  des écoles, des logements sociaux et de tous commerces ! S'ils se trouvent à TARNOS et non à BIARROTTE ou Saint-BARTHELEMY c'est par obligation et non par choix. Ni le leur ni celui de la commune !!

Un autre point a été précisé par Monsieur Jean-Marc LESPADE, il s'agit d'une réunion (publique il me semble) qui aura lieu le 18 JUIN 2009 ( ??) !!!

Les élus socialistes ont été "heureux" de l'apprendre en plein conseil communautaire  !! Comment peut-on parler de déni de démocratie, de manque de concertation, d'absence de consensus avéré, de précipitation de la procédure imposée par la Communauté de Communes, et en parrallèle tout appliquer en bloc au sein même de son groupe majoritaire !!

"J'HALLUCINE"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Marie-ange DELAVENNE
Adjointe socialiste







Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 22:20


"Le menteur doit avoir bonne mémoire"

Citation de Quintilien ( rhéteur et pédagogue latin du Ier siècle apr. J.-C.)



La présentation de l'étude sur la TPU par la Communauté de Commune du Seignanx à eu lieu ce jour à la Salle Camiade.

Le groupe Communiste et Républicain dont la présence n'est pas pas passée inaperçue a pris part au débat qui a suivi, d'une manière assez "intéressante" :  de remarques en moquerie "discrètes",  en passant par des huées et finissant par le "mensonge".

Je m'attacherai surtout au "mensonge".

Après m'avoir interpellée sur le fait que j'étais présente lors des groupes de travail en communauté de commune, en lieu et place de Jean-marc Lespade qui m'avait généreusement "laissé sa place" alors qu'il avait refusé d'y participer , on m'a pratiquement traitée de menteuse niant le fait que les élus Communistes et républicains par la voix de leur représentant Monsieur le maire de Tarnos avaient à plusieurs reprises affirmé vouloir rejoindre la Cabab et de ce fait adhérer à la TPU alors qu'ils refusaient la mise en place de la TPU dans le Seignanx.

Il me semble donc qu'il faut remettre un peu les choses au point.

Suite à l'élection du Président socialiste de la communauté de communes les rapports entre les élus communistes et socialistes se sont sensiblement dégradés. Une majorité d'entre nous se sont sentis "exclus" de ce groupe joliment nommé "Tarnos Ensemble" !

Nous avons néanmoins continué à essayer de travailler ensemble avec l'union de gauche, par conviction étant persuadés que nous surmonterions tous ces petits "différents". J'ai été amenée personnellement à travailler avec certains élus communistes sur d'autre dossiers et j'ai pu apprécier leur humanité. Mais aujourd'hui rien n'y fait et le "mensonge" s'installe :

Voici un extrait de l'interview parue dans le sud-ouest du Lundi 23 Mars 2009 (Article complet en fin de page.)


"Jean-Marc Lespade ne raisonne pas en territoires administratifs définis, mais en bassin de vie. Une nuance en apparence infime mais qui pourrait pourtant être à l'origine d'un chambardement majeur : le départ de Tarnos de la Communauté de communes du Seignanx vers une autre agglomération, celle du BAB. Et c'est précisément sur cette hypothèse que Jean-Marc Lespade veut consulter les Tarnosiens. Lesquels devraient être appelés à se prononcer en septembre ou octobre. « Je ne demanderai pas aux Tarnosiens s'ils veulent oui ou non adhérer à la Communauté d'agglomération du BAB, mais plutôt s'ils se sentent orientés vers le BAB, précise-t-il. Aujourd'hui, nous faisons partie de ce bassin de vie. Et il ne faut pas avoir peur du débat. »

La monnaie de la pièce ?

Reste qu'une telle perspective, un départ de Tarnos vers l'agglomération du BAB, porterait un coup assurément très rude, sinon fatal, à la Communauté de communes du Seignanx, dans la mesure où Tarnos est, en matière de finances, la principale contributrice. Une réalité qui est d'ailleurs loin d'être étrangère à la réflexion de Jean-Marc Lespade. « Il faut qu'il y ait une proximité étroite entre l'exécutif de la Communauté de communes et l'exécutif de la commune la plus importante », indique-t-il. Sauf que si, par le passé, Tarnos a eu la présidence de la Communauté de communes du Seignanx, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Jean-Marc Lespade a pourtant brigué la présidence l'année dernière, mais en vain. Il a dû s'incliner devant Jean-Marc Larre, le maire socialiste de la toute petite commune de Biaudos. Ceci expliquerait-il cela ? Jean-Marc Lespade chercherait-il à rendre la monnaie de la pièce aux élus du PS en leur proposant de se débrouiller entre eux et surtout sans les recettes de Tarnos ? »


Voici également un extrait du Bulletin Municipal :

"Où en est donc votre réflexion concernant l'intégration à la
CABAB ?

La réflexion sur la TPU nous a conduit très vite, notamment à
Tarnos, à nous interroger beaucoup plus largement sur la pertinence
de notre territoire de travail.
Il ne s'agit pas d'un positionnement mesquin et conservatiste : intégrer
la CABAB impliquerait également de passer en TPU.
Mais, à la lumière des diverses rencontres que j'ai pu faire depuis
sur la commune, je pense que cette question était inscrite dans les
esprits de nombreux Tarnosiens depuis longtemps compte tenu de
leurs habitudes de vie et de déplacement. C'est donc bien qu'elle
soit posée aujourd'hui."

 

 

Et j'en passe !!!

 

Alors je me pose la question, comment pourrons-nous continuer  ensemble avec tous ces mensonges entre-nous et ce manque de confiance. Est-ce que la confiance n'a lieu d'être que lorsque les communistes tiennent les rênes.

 

Quel manque de considération envers les élus socialistes que de laisser penser qu'avec un Président de communauté commune socialiste nous serions incapables de défendre les intérêts tarnosiens. Nous avez-vous déjà pris en défaut ?

 

On reproche au projet du programme communautaire de ne pas "budgétiser" le transfert de charge et transfert de compétence.


Si ma mémoire est bonne lors de la campagne municipale, nos dépenses pour les projets de piscine, salle de spectacle, crèche, etc.. n'ont jamais été budgétisées ? Ni d'ailleurs les acquisitions foncières qui elles n'étaient pas prévues au programme!! Et pourtant nous vous avons fait confiance !!!

 

 

Que pensez d'une mairie de gauche qui refuse la solidarité au sein du seignanx alors même que ses élus critiquent la politique du gouvernement en matière de justice sociale.

 

Je suis de gauche et je n'ai pas eu besoin d'être encartée socialiste pour le devenir. Etre de gauche c'est un état d'esprit, c'est penser "solidarité" et non "égoïsme et avarice" !

 

Marie-ange DELAVENNE Adjointe socialiste

 

 

Repost 0
Published by Marie-ange DELAVENNE Adjointe Socialiste - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 21:10
23 juin 2010 06h00 | Par Claude Paucton               
 Lionel Causse lors d'une récente intervention publique. photo claude Paucton

Lionel Causse lors d'une récente intervention publique. photo claude Paucton

 

« Sud Ouest » Des difficultés politiques apparaissent dans le canton. Selon le conseiller général que vous êtes, quelles en sont les origines ? Lionel Causse. « En 2008, J.-M. Lespade s'est présenté à la présidence de la Communauté des communes en estimant qu'il était le seul capable de pouvoir la gérer. Les délégués communautaires et ses collègues maires en ont décidé autrement en votant pour J.-M. Larre. Président à qui j'apporte tout mon soutien. Deux ans après J.-M. Lespade n'arrive toujours pas à tourner la page de cet échec électoral. » La mise en place de la TPU aurait eu pour effet de faire diminuer les ressources fiscales des communes, qu'en est-il exactement ?

Tout d'abord je voudrais dire à J.-M. Lespade qu'il doit arrêter de mentir aux habitants du canton : Premièrement la mise en place de la TPU n'a pas fait baisser les budgets des collectivités, au contraire celles-ci ont perçu en 2010 plus de 2 millions d'euros de recettes fiscales supplémentaires. Elles se répartissent ainsi plus de 1,2 million pour la communauté des communes, plus de 700 000 euros pour la commune de Tarnos et plus de 40 000 euros pour celle de Saint-Martin. Deuxièmement, il n'est pas possible de procéder au financement du cyclable et d'une maison de retraite par fond de concours. La solution la plus sûre et la plus rapide est de modifier les statuts de la communauté des communes. En votant contre les statuts lors de la séance communautaire du 14 avril dernier, C. Dardy et J.-M. Lespade ont pris la lourde responsabilité de voir ces deux projets échouer.

Que pensez-vous de la volonté du maire de Tarnos de se rapprocher de la Cabab ?

Le maire de Tarnos a décidé de se lancer dans un processus de rapprochement vers la Cabab pour de mauvaises raisons. Depuis deux ans, nous avons essayé d'avancer avec toutes les communes du canton. Deux maires sur huit pour des raisons personnelles et politiciennes ont décidé de tout bloquer. Cette décision est catastrophique pour les habitants de Tarnos et du Seignanx. Il est temps, il est même urgent que cette opposition constante cesse et que tout le monde se mette au travail autour du projet communautaire et des projets portés par le Conseil Général.



Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 09:26

 
 
 

Profondément blessé par la perte de mémoire de Pierrette Fontenas et par son soutien aux décisions du maire de Tarnos et de sa majorité communiste sur ces dossiers.

Et pour Saint-Martin-de-Seignanx ?

Je ne peux imaginer que les élus de Saint-Martin-de-Seignanx témoignent comme les 18 élus tarnosiens d'un même mépris pour les populations de nos communes.

La situation semble désormais bloquée ?

En effet, Tarnos, par le poids de sa population a utilisé son droit de veto. Les projets d'EHPAD et de Véloroute ne pourront être portés par la Communauté de communes.

Quelle est l'ambiance au sein de la Communauté de communes ?

Les techniciens poursuivent leur travail pendant que les élus, qui ont accompagné l'élection de Jean-Marc Larre à la présidence de la Communauté de communes, ont renforcé leur soutien autour de lui pour mettre en œuvre les conditions d'un développement harmonieux du Seignanx jusqu'en 2014 au moins.

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 19:05

 

 


Lors du conseil municipal du 26 mai 2010, les communistes ont condamné deux

projets communautaires :


  • La piste cyclable du RD74 inscrite au schéma départemental cyclable.

Projet de 2,7 millions d' Euros porté par le Conseil Général, financé à près de

85 % par la région, l'Etat, l'Europe et le conseil général,,la commune de Tarnos ne déboursant pas un Euro. Un tel projet permettra une sécurisation de cet axe  et va dans le sens d’une meilleure qualité de l’environnement !


  • Le projet d’une maison de retraite à St André de Seignanx. Ce projet est prévu pour

86 résidents dont 30 places « Alzheimer » et la création de 60 emplois directs !!!


Il n’y avait aucune raison de torpiller ces deux projets, hormis pour

des raisons inavouables.


Les communistes devraient avoir honte de ce qu’ils ont fait !


Les communistes ont entrepris une politique de sabordage de la Communauté des Communes du Seignanx, une politique suicidaire !


Pour quelles raisons ? Parce que le passage à la TPU va faire perdre de

l’argent à Tarnos ? Pour des problèmes de statuts ?


NON, PAS DU TOUT !


Le vote démocratique a parlé, ce qui a permis aux socialistes de gagner les élections

cantonales et la présidence de la communauté des communes !!

Le canton du Seignanx n’est plus communiste !!  Le président de la communauté n’est

pas communiste !! Oui, C’est un fait non discutable !


Voilà les vrais raisons !


« Nous socialistes, nous avons voté pour ces deux projets indispensables

à la population du Seignanx et nous avons quitté le conseil municipal

pour symboliser notre désapprobation envers cette politique. »


PLUS QUE DEUX MOIS !!!


Monsieur le maire de Tarnos arrêtez votre irresponsabilité. Il ne vous reste

plus que 2 MOIS pour revenir sur votre décision et valider ces deux projets !!!

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 23:50

Il semblerait que ce soir les communistes et républicains ont sciemment cassé l'union de gauche  "tarnos ensemble" en refusant de retirer et en votant l'ignoble délibération condamnant à une mort certaine la construction de l'EHPAD et la véloroute.


Ce vote "contre" est aussi au  détriment de tous les projets futurs concernant les voies cyclables du Seignanx et les
maisons de retraite.


S'opposer à des projets d'intérêt communautaire et à des projets d'intérêt général c'est  proprement révoltant !!!!!!


Participer à une communauté de communes c'est accepter une certaine solidarité envers les plus défavorisés.
Or le choix que les communistes et républicains proposent aux habitants de Tarnos, d'intégrer la CABAB, en oubliant les autres communes du Seignanx , est tout à fait révélateur d'un état d'esprit partisan et politicien. En intégrant la CABAB ils renonceraient à tous ce qu'ils contestent aujourd'hui (TPU, transferts de compétences..)

 

 

Intervention du PARTI SOCIALISTE - 26 mai 2010

 

 

 

Voilà une bien curieuse délibération. Il nous est proposé ni plus ni moins que de refuser la modification des statuts proposée par la Communauté de Communes.

 

Arrêtons nous quelques instants sur ces deux modifications :

 

La première consiste à rajouter les pistes cyclables dans le champs des compétences : PROTECTION ET MISE EN VALEUR DE L’ENVIRONNEMENT. Derrière ces quelques mots, il y a tout un projet que de nombreux riverains du RD74 attendent depuis bien des années. Un tel projet de 2,7 millions d'Euros porté par le Conseil Général sera financé à près de 85 % par la région, l'Etat, l'Europe et le conseil général, la commune de Tarnos ne déboursant pas un euro. Ce programme d’envergure (10km400), concerne 4 communes : TARNOS, SAINT MARTIN DE SEIGNANX, SAINT BARTHELEMY et SAINT LAURENT DE GOSSE.
Ce projet s’inscrit dans le projet européen, axe Adour Garonne, qui part de Bayonne et va jusqu’à Agen en passant par Dax et Mont de Marsan. Un vote négatif ce soir condamnerait le projet définitivement. Les services de l’Etat ont ajourné ce dossier il y a 15 jours sous le motif qu’un des partenaires financier en l’occurrence la communauté des communes, n’avait pas encore délibéré. La prochaine commission technique se tient en octobre et si d’ici la nous n’avons pas avancé sur la participation financière de la communauté de commune ce dossier ne pourra pas bénéficier des aides européennes dans le cadre des financements européens 2010-2013. Nous savons que les communes ne pourront pas financer ce projet directement sans partenaires. Monsieur le Maire contrairement à ce que vous dites nous n’avons pas le choix. Qui prendra la responsabilité en cas d’accident sur cette route ?

 

La deuxième modification concerne un établissement dont le conseil communautaire par deux fois ( sous le mandat précédent et sous celui-ci fin 2009) à l’unanimité a acté le principe. Il s’agit de la construction d’un établissement pour personnes agées. Ce projet a reçu un avis favorable par le Comité Régional de l’Organisation Sociale et Médico sociale pour une maîtrise d’ouvrage communautaire.. Si ce soir, nous votons par la négative, la Communauté de Communes ne pourra plus porter le projet et nous perdrons l'avis favorable du CROSM. Cet avis a été donné à l'unanimité des membres du CROSM sur présentation de l'Etude et l'Analyse des besoins mené par le CBE et le Le Pays Adour Landes Océanes, argumenté sur la qualité du dossier présenté et l'intérêt territorial de celui-ci au motif que le projet apporte une réponse diversifiée aux besoins et présente les qualités nécessaires à une mise en place sur le Seignanx .

 

Mr le maire que souhaitez, vous un projet privé ??? Ce qui serait la seule solution si les collectivités ne pouvaient porter ce dossiers mais heureusement le Conseil Général des landes n'autorise pas ce genre de projet privé !!! Alors que va-t-on dire aux familles qui ne trouvent pas de place pour leurs anciens ?

 

Ces deux dossiers sont connus depuis de nombreuses années par les habitants du Seignanx et leurs élus. Aujourd’hui les étapes administratives et techniques sont quasiment toutes levées, il ne reste plus qu’aux élus du Seignanx de les valider politiquement au sens noble du terme, celui de l’intérêt général.

 

Finalement, au bout du compte vous M. le Maire de Tarnos et les élus communistes et républicains prenez en otage une bonne partie des habitants du Seignanx en faisant de la politique politicienne et en s’opposant à tout nouveau projet pour le Seignanx. Que diriez-vous si les autres en faisaient autant avec vos propres projets !!

 

Le débat sur la mise en place de la TPU fait perdre le sens commun à M le Maire.

 

Monsieur le Maire engage Tarnos sur une voie dangeureuse qui ne faisait pas partie du contrat lors des élections municipales. Les habitants sont pris en otages dans un conflit qui n’est pas le leur et voulu par le premier magistrat de la commune au nom d’intérêts qui ne disent pas leurs noms.

 

Cette délibération, qui n’a fait l’objet d’aucun débat entre nous, le groupe majoritaire, s’apparente à une déclaration de guerre à l’encontre des élus socialistes du Seignanx. Nous sommes surpris M. le Maire, que vous, qui vous targuer à tout va d'être le garant  de la démocratie participative, n'avez pas trouvé utile la mise en place d'un débat public avec la population.

 

Qu’il soit dit que nous ne porterons pas la responsabilité d’une rupture entre nous si tel devait être le cas.

 

Pour le groupe socialiste de Tarnos il est impératif et nécessaire de voter ces modifications.

 

Etant en grave désaccord avec Monsieur le maire sur ce point très important de la vie de notre communauté des Communes du Seignanx, le groupe socialiste décide de voter contre cette délibération et de se retirer du conseil municipal pour symboliser notre désapprobation envers cette politique.

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 23:22

Conformément au programme communautaire, largement inspiré par la réflexion du PS du Seignanx, le Conseil Communautaire a voté le transfert des compétences Pistes cyclables et Construction d'une Maison de retraite à St André bénéficiable à tout notre canton.

Ce vote doit être confirmé ou infirmé par les Conseils Municipaux des 8 communes du Seignanx. 6 Conseils ont déjà voté ou voteront favorablement. Cette semaine, sans doute sous la pression des élus du Seignanx et de celle des associations, le Conseil de St Martin a repoussé le vote.

Mercredi prochain le 26 Mai, le Maire de Tarnos présente une délibération contre ces projets ce qui les condamnerait irrémédiablement
.

Les associations des Barthes fortement concernées par le projet de Vélo Route de la RD 74 ont déjà organisé une réunion publique pour manifester leur désapprobation.

Ces associations appellent, à nouveau, à manifester devant la Mairie de Tarnos à l'occasion du prochain Conseil Municipal.

Les élus socialistes de Tarnos, feront entendre leur différence à l'intérieur du Conseil pour réclamer le retrait de la délibération.

Compte tenu de notre attachement à ces 2 projets structurants pour la solidarité, la sécurité des personnes et la préservation de l'environnement dans le Seignanx, je vous demande de vous mobiliser le plus largement possible pour venir manifester devant la mairie de Tarnos
à 19h30 avant le *Conseil Municipal du Mercredi 26 Mai *.

Les Séniors du Seignanx, tout autant que les habitants des 4 communes des Barthes comptent sur nous.

ps-tarnos@orange.fr

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article