Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 15:21

I.DUFAU a bien travaillé pour le compte de Renaud LAGRAVE*, Voici sa récompense pour son fabuleux travail. Depuis le temps qu'elle en rêvait !!

 

* petit astérix pour les nuls en politique socialiste landaise : Renaud LAGRAVE apparatchik ancien porte-valise d'Henri Emmanuelli, seul candidat au poste de 1er fédéral


 

Renaud LAGRAVE .........................Premier Secrétaire Fédéral

ALEXANDRE Valériane
ASSOUN Marcel
BEYRIS Maryline
BEZINEAU Bernard
CAHEN Stéphane
CARREREPaul
CLIMENT Bernard
COMET Karine
DEDEBAN François
DESSA Marcelle
DUCASSE Marie Héléne
DUFAU Isabelle
DUIZABO Julien
FLORENCE Maryvonne
FORTINON Xavier
GASTON Alain
JARNAC Janine
LATRY Baptiste
LHEUREUX Thierry
LUQUE Gladys (mjs)
MIDOUNI Lotfi
MAUREL Patrick
PARIS Julien
REGNIER Sébastien
SARGIACOMO Erik
SAVARY Dominique
SAVARY Yvan
VALIORGUE Magali

Allez Mme Dufau maintenant on met les mains dans le camboui et on va à la pêche aux voix montoises pour le boss, fissa fissa !!
Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 07:46

 



Mme I.DUFAU affirme que nous avons été exclus du parti socialiste. C'est FAUX !!



A la demande de Mme I.DUFAU la Fédération des Landes nous a exclu sans même nous avoir entrenu.

Mme I.DUFAU ose affirmer que nous « nous étions mis délibéremment en dehors de la démarche de rassemblement de la Gauche, engagé au moment des Municipales », alors qu'elle sait parfaitement que seule sa trahison est responsable de la rupture par le Maire Communiste de Tarnos du pacte PC/PS engagé lors des municipales.


Nous avons informé le 1er fédéral Renaud Lagrave, que nous avions fait appel de la décision de la commission fédérale des conflits des landes dans les délais prévus. Nous lui avons rappelé que cet appel au national est suspensif comme le prévoit les statuts de notre parti.
Celui-ci nous a répondu que la fédération des Landes n'a pas été informée de cet appel.

Pour lui seule la décision landaise est applicable. POUR NOUS CETTE POSITION EST UN DELIT DE DROIT !


Du fait de cette suspension, nous avions parfaitement le droit de nous présenter à l'élection du poste de Secrétaire de section de Tarnos mais notre candidature a été écartée par la secrétaire de section en toute illégalité. De même l'élection de Marie-ange DELAVENNE au Bureau au titre de la motion 3 a été écartée et remplacée par un représentant de la motion 1.

 

La motion 3 qui avait recueilli 25 % des voix n'est plus représentée au bureau. Grande victoire de la démocratie, de la transparence et du pluralisme.

 

On peut considérer que notre exclusion s'inscrit dans une stratégie départementale visant les prochaines élections municipales.Toujours est-il qu'il est hors de question pour nous de se voir sacrifiés sur l'autel de petits intérêts particuliers qui nous dépassent et dont l'intérêt général et le sens commun sont exclus.

 

L'attitude de la secrétaire de section en plus de favoriser de manière éhontée la motion 1, ignore volontairement et superbement les règles de notre parti. Nous avons donc saisi la Commission Fédérale des conflits des landes et la Commission nationale des élections et demandé d'invalider tous les votes de la section tarnosienne et l'exclusion de la secrétaire de section pour non respects des règles du parti.

 

Aujourd'hui contrairement à ce qu'affirme Mme I.DUFAU nous sommes toujours membre du parti socialiste donc SOCIALISTES !

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 14:42

Les communistes de plus en plus agressifs envers notre groupe, après l'éjection des 8 élus socialistes, après les insultes, arrivent les poings !!

 

 

 

Il ne fait pas bon vivre au Kremlin le goulag nous pend au nez !

 

 

Même pas peur :


"Je ne plierai pas.
Je ne m'en irai pas en silence.
Je ne me soumettrai pas.
Je ne me retournerai pas.
Je ne me conformerai pas.
Je ne me coucherai pas.
Je ne me tairai pas."
(Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaurès.)

 

 

Pour mieux comprendre l'altercation des 2 élus, il faut savoir que Mme
ASSIE-BERASASTEGUI Avocate de profession, (et compagne de Mr JB CONGUES) ne respecte pas le règlement intérieur du CM, coupe régulièrement la parole aux élus de notre groupe, fait des réflexions méprisantes et elle seule se permet de prendre la parole sans lever la main. Tout ça sous l'oeil bienveillant du Maire de Tarnos, par ailleurs également client de Mme ASSIE-BERASTEGUI par le biais des affaires communales qu'il confie au Cabinet de cette dernière.  Mme ASSIE-BERASASTEGUI est Tarnosienne uniquement par le fait de l'implantation de son Cabinet d'Avocat sur Tarnos.

22/11/2012

Les élus divisés sur la hausse d'une taxe

Tarnos, conseil municipal,

Le Conseil municipal lors de sa dernière réunion, lundi. (Photo J.-Y. I. )

 

Le conseil municipal de lundi dernier n'a traité d'aucune question sensible sauf celle relative au montant de la taxe d'aménagement. Les 28 conseillers présents (4 avaient donné pouvoir, 1 était absent) ont largement débattu de l'augmentation du taux, celui-ci passant de 4 % à 5 % au 1er janvier 2012.

Selon le maire, Jean-Marc Lespade, l'augmentation est justifiée par le contexte financier plus tendu et le fait que le taux de 5 % est pratiqué par l'ensemble des communes environnantes. Il s'agirait aussi pour les nouveaux arrivants tarnosiens de contribuer au financement des équipements publics en remplacement de la taxe locale d'équipement supprimée récemment.

Marie-Ange Delavenne pour le groupe des élus de gauche et Olivier Seube pour Horizon libre ont chacun lu une déclaration expliquant le vote de leur groupe contre l'augmentation de la taxe. Ils reprochent à la majorité municipale une politique d'acquisitions foncières sans limite et génératrice d'emprunts, puis qualifient « de racket » envers les citoyens cette augmentation. Ils estiment que leur avis n'est pas pris en compte lors des commissions municipales.

50 000 euros de gain

Pour Isabelle Dufau, adjointe au maire (PS), « les commissions fonctionnent bien et l'augmentation du taux de la taxe intervient pour que les Tarnosiens bénéficient de services publics de qualité ». Francis Dubert (communistes et républicains), adjoint à l'urbanisme, souligne que le gain rapporté au budget communal sera de 50 000 euros alors que le surcoût pour un particulier réalisant une opération de construction sera d'environ 320 euros. Jean-Marc Lespade a conclu le débat en rappelant l'intérêt des acquisitions foncières et de la maîtrise du foncier pour la Ville et les générations futures.

Motion pour Aurore Martin

Bien que techniques, les 26 autres questions à l'ordre du jour n'ont pas fait l'unanimité. Plusieurs délibérations relatives à des décisions modificatives budgétaires, à la désignation de délégués au conseil d'administration du collège… ont vu Horizon libre et le groupe des élus de gauche s'abstenir, ou voter contre, ou refuser le vote.

L'unanimité s'est faite sur les acquisitions de terrains du hameau des Dauphins et de la voirie Clair de Lune, sur les subventions aux coopératives scolaires et des dispositions touchant le personnel municipal. En fin de conseil, une motion dénonçant l'arrestation d'Aurore Martin a été adoptée, seuls trois élus d'Horizon libre se sont abstenus.

 

Une empoignade en fin de conseil

Toutes les questions de l'ordre du jour ayant été abordées, le maire s'apprêtait à lever la séance quand Elie Marciano (groupe des élus de Gauche) a posé une question relative à la forme des interventions de Joëlle Assie-Berasastegui (communistes et républicains). Après un échange vif mais correct entre ces deux élus assis à la table du conseil, la joute verbale a aussi concerné Jean-Bernard Congues (communistes et républicains). Elie Marciano et Jean-Bernard Congues se sont alors empoignés avant d'être rapidement séparés. Les conseillers se sont quand même quittés dans le calme après cet incident.

 

Sud-ouest Jean-Yves Ihuel

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 20:33

Boucau, Tarnos, CG64, voirie, piquessarry,

Christophe Martin. (Photo ci contre M.-C. I.)

 

Christophe Martin, conseiller général de Bayonne-Nord, évoque les dossiers concernant Boucau traités par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques (CG64),

« Sud Ouest ». Quelles sont les principales réalisations 2012 du Conseil général sur le territoire de la ville de Boucau ?

Christophe Martin. Outre le collège (lire par ailleurs), les routes départementales font partie des compétences du Conseil général. Sur ce dossier, j'ai obtenu en quelques années un engagement financier sans précédent du CG64 pour notre commune : avenue Charles -de-Gaulle, 1re tranche de travaux 54 000 euros, 2e tranche 80 000 euros, RD 309 60 000 euros (tourne à gauche), 47 000 euros (enrobé ZA Bazet), 26 500 euros (enrobé devant services techniques), 36 000 euros (devant l'ex-Raffinerie du Midi)

Où en est le dossier de la rue Georges-Lassalle ?

Concernant la rue Georges-Lassalle, la polémique est ubuesque. Depuis vingt ans, cette affaire est en discussion. J'ai essayé pour ma part de sortir par le haut de cet imbroglio en proposant une solution permettant d'intervenir sur la réfection de la chaussée aux quatre partenaires : les deux communes de Boucau et Tarnos, les Conseils généraux des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, ensuite de finaliser la solution juridique sur le statut de cette voirie.

Pour le département des Pyrénées-Atlantiques, les choses sont claires, le département est propriétaire de la voirie cédée par la commune de Boucau le 16 novembre 1956.

Pour la partie située sur Tarnos, cela reste une affaire landaise. Il ne faut pas être un éminent juriste pour comprendre que les contribuables des Pyrénées-Atlantiques ne vont pas financer des travaux de voirie pour un autre département.

La mauvaise foi de la Ville de Tarnos est surprenante. Elle s'appuie sur une autorisation sollicitée par la SCI La Chêneraie d'aménager un accès sur la voie Georges-Lassalle, et délivrée à tort par le CG64.

Outre le fait que cette autorisation fut délivrée à titre précaire et révocable, le CG64 a confirmé à plusieurs reprises depuis 1998 par courrier à la mairie de Tarnos sa seule possibilité d'intervention sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques et donc à Boucau. Ne souhaitant pas perdre les crédits obtenus, j'ai validé les travaux sur la partie « 64 » de la rue Georges-Lassalle pour un montant de 235 000 euros.

Boucau prévoit la construction d'une salle de sports à Piquessarry, le Conseil général apportera-t-il sa contribution à l'opération ?

Comme je l'avais annoncé lors du dernier conseil municipal, j'ai obtenu du président du CG64, dans le cadre de la révision du contrat d'agglomération conclu entre le CG64 et l'Agglo, que soit attribuée une subvention exceptionnelle de 250 000 euros supplémentaires à la commune de Boucau pour le financement de la nouvelle salle de sport de Piquessarry et les travaux de la crèche.

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 13:53

 

 

Vous êtes très nombreux à visiter notre site et certains d'entre vous nous on fait part de leur impatience de lire un compte-rendu du dernier conseil municipal. Ne vous inquiétez pas nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours ici même et mettrons en ligne divers documents pour une bonne compréhension de notre "situation" au sein de notre Commune gérée par des " apparatchiks".

 

brel.jpg

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 12:38

  Le 9 octobre 2006, un mécanicien trouvait la mort dans une chute mortelle dans l'usine FERTILADOUR du Boucau !!

 

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 11:40
14 mai 2011 | Par Jean-Yves Ihuel   Sud ouest
 

Gérard Claverie, leader de la liste d'opposition municipale tarnosienne Horizon libre, réagit suite à la décision du maire de retirer leurs délégations à 3 élus PS de Tarnos. Pour Gérard Claverie : « Décapités ! C'est le mot qui nous vient à l'esprit après la surprenante décision du maire de Tarnos de retirer leurs délégations aux deux adjoints socialistes et au conseiller municipal délégué au Sydec. » Il poursuit : « Une décision sans concertation avec les intéressés : courage fuyons ! Attitude totalitaire pour le moins aussi expéditive que les procès de Moscou en d'autres temps. Où est la démocratie dont M. le Maire se targue tant ? Quid de l'humanisme ? Aujourd'hui au Conseil, aucune tête ne doit dépasser sinon c'est la guillotine.

Nous espérons que les deux adjoints socialistes qui restent en poste n'ont pas participé à ce lynchage. Comment peuvent-ils rester adjoints dans ces conditions ? Quelle idée se font-ils de la solidarité ?

Nous ne sommes pas concernés, mais cette attitude en dit long sur la radicalisation du Parti communiste vis-à-vis du PS tarnosien et plus généralement du Seignanx. Quelle va être la position du PS maintenant : toujours ensemble ou dans l'opposition ? Et à la Communauté des communes, le PC osera-t-il garder ses vice- présidences ou rentrera-t-il dans l'opposition ?

Lamentable ! Comment convaincre les électeurs de faire confiance aux politiques après ça, quand on sait que le véritable enjeu se trouve à Mont-de-Marsan où le PS ne peut gagner la ville aux prochaines municipales sans le concours des voix communistes ? Ce qui se passe à Tarnos est sans doute sans importance pour le PS Landais face aux ambitions montoises et de fait le PC fait monter les enchères. »

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 12:02

 

 

 

Lire l'article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 09:04

Après avoir été élu par la population avec le groupe d'élus socialiste et républicain le maire de tarnos qui ne supporte pas une seule critique et qu'on puisse avoir l'audace de s'abstenir contre son budget a exclu notre groupe de la majorité.

 

Fait ce que je te dis ne fais pas ce que je fais ! Le maire depuis 3 ans critique systématiquement le président de la communauté de communes du seignanx et votre contre son budget mais lui ne se considère pas dans l'opposition !!

 

Courrier adressé par LESPADE à Antoine ROBLES

Courrier adressé par LESPADE à Marie-ange DELAVENNE

Courrier adressé par LESPADE à Thierry CAZAURANG

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 16:28

 

 Le  très courageux Maire de Tarnos vient d'aviser par courrier les 3 délégués communautaires socialistes : Antoine ROBLES, Marie-ange DELAVENNE et Thierry CAZAURANG qu'il leur retirait leur délégation d'adjoint et de délégué communautaire. Notre crime est d’avoir toujours défendu nos idées, en ayant en arrière plan le bien des Tarnosiens. Comment ne pas voir dans cette décision autre chose qu’un règlement de compte ? Oui, nous n’avions pas voté pour lui pour l’élection à la présidence de la communauté de communes, oui nous avions voté la TPU pour le bien de tous, oui nous avons dénoncé un fonctionnement qui à notre avis n’était pas celui que nous espérions. Aujourd’hui, s’il existait un goulag, monsieur Lespade et son bras droit qui en d'autre temps aurait pu être envoyé par le KGB nous y aurait envoyé au nom de sa démocratie participative. Nous espérons que Mr le Maire suivra sa logique jusqu'au bout et que lui et sa première adointe donneront leur démission de leur poste de vice-présidence à la communauté de commune étant donné que systématiquement ils votent contre le budget  de la communauté de commune du seignanx ou s'abstiennent et qu'ils sont considérés depuis longtemps par tous comme faisant partie de l'opposition.

La commune a dépensé des sommes astronomiques en études diverses, ces dix dernières années. La dernière en date 55 000 euros au bas mot pour connaître le périmètre pertinent de l’intercommunalité. Il revient moins cher de construire à Biaudos qu’à Biarritz. Voilà la conclusion, en caricaturant de cette étude. C’est sur cette étude orientée que le Parti communiste espère ainsi tromper les Tarnosiens, pour qu’ils votent une adhésion à l’ACBA. Mais si la commune, aux dires de la première adjointe, est dans une situation financière délicate ou saine, cela dépend des interlocuteurs, Quelle inflation au nombre d’employés municipaux !!!!

L’exemple le plus significatif : d’une secrétaire au cabinet du maire en 2004 nous en sommes aujourd’hui à trois !

A quand la quatrième ?

 

 

LES ELUS SOCIALISTES ET REPUBLICAINS

 

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article