Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 00:47
Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 17:06

Num-riser0001.jpg

 

Num-riser0002 (2)

 

 

Num-riser0003

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 21:23

11/11/2010

101102 j arb rugby.jpg
Damien Duhau, joueur de rugby BTS cadet, a été admis au pôle espoir arbitre de Cassin. Repéré dès l'école de rugby, puis au collège de Tarnos, il est devenu arbitre régional UNSS. Depuis, il a suivi une formation de jeune arbitre au Comité Côte basque. Il mène de concert scolarité, joueur au BTS et jeune arbitre. Une première au BTS.
Sud-ouest

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 10:12

 

 

Aujourd’hui la Communauté de Communes du Seignanx est mise « en panne » . Les délégués communautaires communistes et républicains, en votant contre le budget proposé se sont clairement mis dans l’opposition. Ce vote de défiance est un acte politique très fort, lourd de signification. A plusieurs reprises, M. le Maire nous a informé qu’il allait commander une étude en vue de notre adhésion à la CABAB, décision qui semble pourtant déjà prise au vu du vote budgétaire. MAIS COMMENT JUSTIFIER QUE L'ON VOTE CONTRE la construction d 'une MAISON DE RETRAITE au détriment des habitants du CANTON et des TARNOSIENS ? Alors même que le principe en avait été acté par un vote unanime en octobre 2009. COMMENT JUSTIFIER QUE L'ON VOTE CONTRE la mise en place de liaisons cyclables, moyen de transport non polluant et se targuer d'être un fervent défenseur du développement durable. Le vote de la TPU semble avoir enlevé le sens de l’intérêt commun, cher à des Hommes et des Femmes de gauche !!

 

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 10:09

 

La Communauté de Communes du Seignanx est accusée de tous les maux par notre Maire, son président socialiste Jean-Marc Larre est méprisé et traité « d’incapable »…. Les 850 000 € que réclame Mr le Maire seront redistribués à Tarnos par le biais du transfert de compétences mais M. le maire et les délégués communistes et républicains ont voté contre le budget. De ce fait, les voilà dans une opposition frontale. Pourtant, il n’y pas si longtemps, M. le Maire briguait la présidence de cette Communauté de communes et la première adjointe espérait le siège de conseillère générale dans un canton qui épouse les limites de la Communauté. Aujourd’hui tout cela est du passé et ils semblent tirer un trait sur un territoire, que leurs prédécesseurs avaient réussi à souder en lui donnant une identité allant jusqu'à souhaiter faire alliance avec la CABAB sans crainte de se faire absorber par cette communauté dirigée fortement par la droite, travailler avec la gauche non, aux ordres de la droite oui, belle mentalité ! Ils ont également voté contre la modification des statuts de la Communauté de Communes quitte à s'auto-mutiler, refusant de voter le transfert des pistes cyclables du schéma départemental subventionnées à hauteur de 80 % par le Conseil Général et l'Europe (projet porté par notre conseiller général Lionel Causse) les 20 % restant à la charge de la Communauté de Communes soit pour notre commune, une économie approximative de 90 000 €. Comment des élus de gauche ont-ils pu voter contre la construction d'une maison de retraite sur St André de Seignanx où des Tarnosiens auraient pu être hébergés et nous savons tous que les places à la MAPAD sont très convoitées !! Comment peut-on refuser le vote des statuts sous prétexte que la représentativité devrait tenir compte de la nouvelle réforme et dans un même temps manifester et afficher sur les murs de l'hôtel de ville son opposition à cette réforme? Et quel drôle de choix que celui de préférer augmenter les taxes ménages juste pour le plaisir d'en rendre responsable son « rival »!!!! Quant à la fameuse pétition pour laquelle les tarnosiens se serait déplacés en nombres, ce sont des minibus qui ont dû être affrêtés, puisque nous pouvons retrouver à la suite les uns des autres des noms de riverains d'une même rue qui seraient même venus en famille, il semblerait également que certains employés municipaux se sentent très concernés signant la pétition tout en étant domiciliés à Anglet où autre ! Mr le MAIRE reprenez-vous, il est grand temps que Tarnos joue collectif car la TPU, est une mutualisation des ressources au service de tous et donc au bénéfice aussi des Tarnosiens.

 

 

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 00:14

L'ordre du jour du conseil municipal de Tarnos du 18 mars était particulièrement copieux avec 28 questions dont le budget 2010. 24 conseillers étaient présents, 9 avaient donné pouvoir.
Nathalie Billot Navarre, l'adjointe aux finances, a présenté ce budget au pas de charge. De l'avalanche de chiffres et de l'énumération express d'opérations 2010 on retiendra les orientations budgétaires énoncées en début d'intervention : « Tendre à limiter les dépenses, emprunter à hauteur d'environ 2 000 000 d'euros, augmenter la fiscalité, taxe d'habitation et taxe foncière. »

Le budget 2010 a été adopté par 19 voix pour, 9 abstentions (le groupe socialiste) et 5 contre (l'opposition). L'augmentation des impôts locaux de 4,7 % en 2010 n'a recueilli que 19 voix pour, le groupe socialiste et l'opposition, soit 13 élus, votant contre, Isabelle Dufau s'abstenant.

La taxe d'habitation sera portée à 19,97 % et la taxe sur le foncier bâti à 23,23 % en 2010. Pour clore ce chapitre, l'opposition a voté contre les subventions 2010 aux associations. Unique depuis 2002 L'adjointe aux finances a déclaré que l'augmentation des impôts, « unique depuis 2002, est une décision difficile... Elle est à la hauteur pour construire l'avenir ». Le maire, Jean-Marc Lespade, a rappelé la volonté de « retrouver l'argent de la TPU du Seignanx » et de « répondre aux attentes des Tarnosiens ».

Antoine Roblès au nom du groupe socialiste a lu une déclaration faisant état « d'un signe négatif donné aux Tarnosiens, condamnant l'augmentation des impôts locaux et précisant que d'autres solutions avaient été proposées mais qu'elles n'avaient pas été retenues ».

Jean-Claude Payen a expliqué pourquoi l'opposition ne voterait pas le budget 2010, s'est « interrogé sur la volonté de la majorité de maîtriser les dépenses de fonctionnement », et a ajouté « partager le point de vue d'Antoine Roblès ». Les budgets de la Mission d'action culturelle, du lotissement Bertin et du pôle des services ont été adoptés par la majorité sans les 5 voix de l'opposition.

Les autres questions à l'ordre du jour ont été adoptées à l'unanimité, sauf un refus de vote de l'opposition sur la représentation au Sydec. Auteur : Jean-Yves Ihuel -SUD OUEST

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 15:34

A la suite des lois de décentralisation, les collectivités sont devenues les principaux investisseurs publics (+ de 73 %) et les principaux garants des services publics. La suppression de la taxe professionnelle est donc un frein colossal porté aux investissements et une liberté d’initiative locale perdue.

Quelques chiffres résument la situation pour les collectivités. Celles-ci percevaient 16.5 milliards d’euros de Taxe Professionnelle. Le produit de la nouvelle cotisation locale d’activité est évalué à 5.5 milliards d’euros. Qu’en sera-t-il des 11 milliards de pertes fiscales pour les collectivités qui se trouveront privées de tout lien fiscal avec les entreprises ?

La réforme de la Taxe Professionnelle est donc une mauvaise réforme. Elle fige les ressources des collectivités. Pire par le biais des compensations promises, les budgets des collectivités seront maitrisés par Bercy.

Cette réforme aboutira à faire basculer la charge de l’impôt économique qu’est la taxe professionnelle, vers la fiscalité pesant sur les ménages qui passerait de 49% à 73 % du total des recettes fiscales locales.

Ne nous trompons pas de responsable, si comme on le constate il y a «manque à gagner» pour Tarnos c’est l’Etat et l’Etat seul qui en est responsable non la TPU !

Alors qu'on arrête de nous dire que la perte de la dynamique de TP est due à la TPU, elle est due à la réforme de la TP, un point c’est tout.

Dans ce contexte d’incertitude fiscale où chaque jour est une annonce qui réduit un peu plus notre pouvoir d’achat, en pleine période de crise qui touche surtout les plus fragiles d’entre nous, utiliser la mise en place de la TPU dans le Seignanx pour une augmentation des taxes ménages des Tarnosiens ce n'est pas très fair-play.

La TPU est  le moyen de mettre en place des projets communautaires ambitieux qui pourront bénéficier à toutes les communes y compris Tarnos, sans peser sur les finances locales. (Ex. une piscine, le CIAS, pourquoi pas un CLSH pour certaines communes, une maison de retraite car nous savons tous que les places à l'EPHAD sont comptées, etc...)

Les investissements sont nécessaires et incontournables ; ils structurent notre commune pour au moins 25 ans.

Les Elus Socialistes Tarnosiens ne voteront donc pas d'augmentation des taxes ménages !

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 22:01

A différentes reprises, nous avons dénoncé la rupture du pacte PC/PS, suivi d'un harcèlement sur les membres de notre groupe, Mr le Maire et sa première adjointe les spoliant de toutes leurs représentations dans les commissions ou syndicats importants, allant jusqu'à refuser de nous intégrer à la commission d’appel d’offres. Lors du Conseil Municipal du 27 septembre nous avons informé le groupe composé d'élus communistes et de deux élus socialistes que toute délibération relative à cette commission se traduirait pour notre groupe par un vote contre.

 

Le 15 Novembre le conseil municipal s'est prononcé sur la DSP concernant la gestion et l’exploitation de l’accueil de loisirs sans hébergement. Nous sommes bien entendu satisfaits que le délégataire retenu soit l’association du centre de Loisirs de Tarnos. Personne n'ignore notre attachement à cette association, certains d’entre nous ayant fait au sein du conseil d’administration un bout de chemin en compagnie de l’ancienne présidente, Chantal dont nous saluons le travail responsable et sérieux, toutes ces années.

 

La réflexion commencée en début de mandat sur l’association devait conclure par une municipalisation de ce secteur, d’ailleurs certains membres du groupe communiste ont voté contre la délibération du 27 janvier 2011 sans doute mécontent de voir que finalement c’était une DSP et non une municipalisation qui était décidée.

Comme nous l’avons dit nous sommes très attachés à cette association mais les conditions draconiennes imposées au délégataire, cette mise sous tutelle et sous contrôle des choix opérationnels, cette ressemblance évidente avec une municipalisation, nous font craindre pour la survie même de l’association.

 

Par respect, pour TOUS les salariés et les administrateurs du Centre de Loisirs, n'ayant pas la même façon de faire de la politique que le Maire de Tarnos et son groupe, nous avons voté pour cette délibération, en espérant que l’association saura rebondir. Une seule voix communiste s'est abstenue .

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 17:53

Odeurs nauséabondes, poussières inquiétantes,.... nous exigeons des réponses, plus de transparence et d'informations, etc... etc...,

 

Voilà la nouvelle campagne des élus communistes Jean-Marc LESPADE (Maire de TARNOS), Pierrette FONTENAS (Maire honoraire de Tarnos, Marie-josée ESPIAUBE (Maire de BOUCAU) et le Parti communiste Tarnosien et Boucalais.

 

Ces élus ont la mémoire courte :


Qui a donné son accord à l'implantation de toutes ces usines ?

 

Qui a refusé depuis plus de 20 ans de prendre en considération les demandes des associations ??


Qui a soutenu le projet de "dérivados forestales" ??


 

Quelques liens :

 

. Eitb : http://www.yallah-yallah.net/doc-port/accueil.html

 

. Eitb : http://www.eitb.com/fr/infos/environnement-et-science/detail/141001/yatil-pilote-port-bayonne-/

 

 

. http://www.yallah-yallah.net/doc-port/ada1.html

 

. http://www.yallah-yallah.net/doc-port/elus.html

 

. http://www.fetidadour.com/

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 22:16


Décidément, nous avons de la chance à Tarnos, non seulement nous organisons une consultation qui nous a coûté au bas mot 80000 euros dans un contexte de crise et de réduction des dépenses, mais en plus le maire et ses "acolytes " ont un don de voyance puisqu'à la lecture du dernier Tarnos Contact, l'édito et l'article du groupe communistes et républicains tirent le bilan de la consultation du 2 octobre. Rien de plus normal diront les candides Tarnosiens, pour une publication arrivant dans les boites à lettres la première quinzaine de Novembre. Or, dans la demande d'article qui est faite aux groupes politiques (ici lettre du maire), la date limite était fixée au 23 septembre !!! Comment dans ce cas là peut-on avoir comme sujet le résultat de la consultation ? C'est très simple, il fallait y penser : écrire après les autres et répondre à leurs arguments. Décidément vive la démocratie à Tarnos !!!
Dans sa généreuse bonté, le Maire accorde un espace d'expression mais en se réservant le droit de modifier et son édito et l'article de son groupe à postériori. Ainsi les trois autres groupes sont en décalage permanent. C'est vraiment petit !!! Une majorité aux abois qui multiplie les erreurs, les dépenses, les augmentations de taxe, les oukazes ...

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article