Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

SONY


Depuis plusieurs mois, je n'ai cessé d'alerter les ministres concernés sur la fermeture programmée au 31 mars 2009 du site Sony de Pontonx-sur-l'Adour dans les Landes.

 

Il était manifeste depuis trois mois que l'entreprise ne cessait de réduire ses propositions, qu'il s'agisse de l'indemnisation des salariés ou de son implication dans un projet de reprise. Cette attitude en recul appelait une réaction forte des pouvoirs publics au niveau gouvernemental.

 

Pour toute réponse, je n'ai reçu qu'une lettre sibylline de Madame Lagarde qui devant ma protestation m'en a adressée une deuxième pour me dire qu'elle avait envoyé un courrier au PDG de Sony à Tokyo. La semaine dernière encore, Monsieur Devedjian, en visite communicationnelle dans les Landes, s'est engagé devant les salariés à convoquer le PDG de Sony France qui manifestement, joue la montre et l'inertie des pouvoirs publics. J'ignore s'il l'a fait.

 

Force est de constater par ailleurs, que tous les fonds d'aides aux entreprises annoncés à grand bruit par le Président de la République ou le gouvernement, notamment ceux qui sont en orbite autour de la Caisse des Dépôts et Consignations, ont décliné la moindre implication lorsqu'ils ont été sollicités par d'éventuelsrepreneurs. Tout se passe comme si, en matière industrielle, il n'y avait plus de pilote dans l'avion.

 

Il n'est pas étonnant, dans ce contexte, que les salariés aient le sentiment de ne pouvoir compter que sur eux-mêmes et en arrivent a des solutions extrêmes. Il n'y aaucune raison pour que les conditions de licenciement soient différentes, en France, d'un site à l'autre et que Sony ne s'implique pas sérieusement dans un projet de ré-industrialisation.

 

Il appartient aux ministres concernés de prendre leurs responsabilités et d'agir.

Partager cette page

Repost 0
Published by