Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 14:42

Les communistes de plus en plus agressifs envers notre groupe, après l'éjection des 8 élus socialistes, après les insultes, arrivent les poings !!

 

 

 

Il ne fait pas bon vivre au Kremlin le goulag nous pend au nez !

 

 

Même pas peur :


"Je ne plierai pas.
Je ne m'en irai pas en silence.
Je ne me soumettrai pas.
Je ne me retournerai pas.
Je ne me conformerai pas.
Je ne me coucherai pas.
Je ne me tairai pas."
(Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaurès.)

 

 

Pour mieux comprendre l'altercation des 2 élus, il faut savoir que Mme
ASSIE-BERASASTEGUI Avocate de profession, (et compagne de Mr JB CONGUES) ne respecte pas le règlement intérieur du CM, coupe régulièrement la parole aux élus de notre groupe, fait des réflexions méprisantes et elle seule se permet de prendre la parole sans lever la main. Tout ça sous l'oeil bienveillant du Maire de Tarnos, par ailleurs également client de Mme ASSIE-BERASTEGUI par le biais des affaires communales qu'il confie au Cabinet de cette dernière.  Mme ASSIE-BERASASTEGUI est Tarnosienne uniquement par le fait de l'implantation de son Cabinet d'Avocat sur Tarnos.

22/11/2012

Les élus divisés sur la hausse d'une taxe

Tarnos, conseil municipal,

Le Conseil municipal lors de sa dernière réunion, lundi. (Photo J.-Y. I. )

 

Le conseil municipal de lundi dernier n'a traité d'aucune question sensible sauf celle relative au montant de la taxe d'aménagement. Les 28 conseillers présents (4 avaient donné pouvoir, 1 était absent) ont largement débattu de l'augmentation du taux, celui-ci passant de 4 % à 5 % au 1er janvier 2012.

Selon le maire, Jean-Marc Lespade, l'augmentation est justifiée par le contexte financier plus tendu et le fait que le taux de 5 % est pratiqué par l'ensemble des communes environnantes. Il s'agirait aussi pour les nouveaux arrivants tarnosiens de contribuer au financement des équipements publics en remplacement de la taxe locale d'équipement supprimée récemment.

Marie-Ange Delavenne pour le groupe des élus de gauche et Olivier Seube pour Horizon libre ont chacun lu une déclaration expliquant le vote de leur groupe contre l'augmentation de la taxe. Ils reprochent à la majorité municipale une politique d'acquisitions foncières sans limite et génératrice d'emprunts, puis qualifient « de racket » envers les citoyens cette augmentation. Ils estiment que leur avis n'est pas pris en compte lors des commissions municipales.

50 000 euros de gain

Pour Isabelle Dufau, adjointe au maire (PS), « les commissions fonctionnent bien et l'augmentation du taux de la taxe intervient pour que les Tarnosiens bénéficient de services publics de qualité ». Francis Dubert (communistes et républicains), adjoint à l'urbanisme, souligne que le gain rapporté au budget communal sera de 50 000 euros alors que le surcoût pour un particulier réalisant une opération de construction sera d'environ 320 euros. Jean-Marc Lespade a conclu le débat en rappelant l'intérêt des acquisitions foncières et de la maîtrise du foncier pour la Ville et les générations futures.

Motion pour Aurore Martin

Bien que techniques, les 26 autres questions à l'ordre du jour n'ont pas fait l'unanimité. Plusieurs délibérations relatives à des décisions modificatives budgétaires, à la désignation de délégués au conseil d'administration du collège… ont vu Horizon libre et le groupe des élus de gauche s'abstenir, ou voter contre, ou refuser le vote.

L'unanimité s'est faite sur les acquisitions de terrains du hameau des Dauphins et de la voirie Clair de Lune, sur les subventions aux coopératives scolaires et des dispositions touchant le personnel municipal. En fin de conseil, une motion dénonçant l'arrestation d'Aurore Martin a été adoptée, seuls trois élus d'Horizon libre se sont abstenus.

 

Une empoignade en fin de conseil

Toutes les questions de l'ordre du jour ayant été abordées, le maire s'apprêtait à lever la séance quand Elie Marciano (groupe des élus de Gauche) a posé une question relative à la forme des interventions de Joëlle Assie-Berasastegui (communistes et républicains). Après un échange vif mais correct entre ces deux élus assis à la table du conseil, la joute verbale a aussi concerné Jean-Bernard Congues (communistes et républicains). Elie Marciano et Jean-Bernard Congues se sont alors empoignés avant d'être rapidement séparés. Les conseillers se sont quand même quittés dans le calme après cet incident.

 

Sud-ouest Jean-Yves Ihuel

Partager cet article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article

commentaires