Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 22:20


"Le menteur doit avoir bonne mémoire"

Citation de Quintilien ( rhéteur et pédagogue latin du Ier siècle apr. J.-C.)



La présentation de l'étude sur la TPU par la Communauté de Commune du Seignanx à eu lieu ce jour à la Salle Camiade.

Le groupe Communiste et Républicain dont la présence n'est pas pas passée inaperçue a pris part au débat qui a suivi, d'une manière assez "intéressante" :  de remarques en moquerie "discrètes",  en passant par des huées et finissant par le "mensonge".

Je m'attacherai surtout au "mensonge".

Après m'avoir interpellée sur le fait que j'étais présente lors des groupes de travail en communauté de commune, en lieu et place de Jean-marc Lespade qui m'avait généreusement "laissé sa place" alors qu'il avait refusé d'y participer , on m'a pratiquement traitée de menteuse niant le fait que les élus Communistes et républicains par la voix de leur représentant Monsieur le maire de Tarnos avaient à plusieurs reprises affirmé vouloir rejoindre la Cabab et de ce fait adhérer à la TPU alors qu'ils refusaient la mise en place de la TPU dans le Seignanx.

Il me semble donc qu'il faut remettre un peu les choses au point.

Suite à l'élection du Président socialiste de la communauté de communes les rapports entre les élus communistes et socialistes se sont sensiblement dégradés. Une majorité d'entre nous se sont sentis "exclus" de ce groupe joliment nommé "Tarnos Ensemble" !

Nous avons néanmoins continué à essayer de travailler ensemble avec l'union de gauche, par conviction étant persuadés que nous surmonterions tous ces petits "différents". J'ai été amenée personnellement à travailler avec certains élus communistes sur d'autre dossiers et j'ai pu apprécier leur humanité. Mais aujourd'hui rien n'y fait et le "mensonge" s'installe :

Voici un extrait de l'interview parue dans le sud-ouest du Lundi 23 Mars 2009 (Article complet en fin de page.)


"Jean-Marc Lespade ne raisonne pas en territoires administratifs définis, mais en bassin de vie. Une nuance en apparence infime mais qui pourrait pourtant être à l'origine d'un chambardement majeur : le départ de Tarnos de la Communauté de communes du Seignanx vers une autre agglomération, celle du BAB. Et c'est précisément sur cette hypothèse que Jean-Marc Lespade veut consulter les Tarnosiens. Lesquels devraient être appelés à se prononcer en septembre ou octobre. « Je ne demanderai pas aux Tarnosiens s'ils veulent oui ou non adhérer à la Communauté d'agglomération du BAB, mais plutôt s'ils se sentent orientés vers le BAB, précise-t-il. Aujourd'hui, nous faisons partie de ce bassin de vie. Et il ne faut pas avoir peur du débat. »

La monnaie de la pièce ?

Reste qu'une telle perspective, un départ de Tarnos vers l'agglomération du BAB, porterait un coup assurément très rude, sinon fatal, à la Communauté de communes du Seignanx, dans la mesure où Tarnos est, en matière de finances, la principale contributrice. Une réalité qui est d'ailleurs loin d'être étrangère à la réflexion de Jean-Marc Lespade. « Il faut qu'il y ait une proximité étroite entre l'exécutif de la Communauté de communes et l'exécutif de la commune la plus importante », indique-t-il. Sauf que si, par le passé, Tarnos a eu la présidence de la Communauté de communes du Seignanx, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Jean-Marc Lespade a pourtant brigué la présidence l'année dernière, mais en vain. Il a dû s'incliner devant Jean-Marc Larre, le maire socialiste de la toute petite commune de Biaudos. Ceci expliquerait-il cela ? Jean-Marc Lespade chercherait-il à rendre la monnaie de la pièce aux élus du PS en leur proposant de se débrouiller entre eux et surtout sans les recettes de Tarnos ? »


Voici également un extrait du Bulletin Municipal :

"Où en est donc votre réflexion concernant l'intégration à la
CABAB ?

La réflexion sur la TPU nous a conduit très vite, notamment à
Tarnos, à nous interroger beaucoup plus largement sur la pertinence
de notre territoire de travail.
Il ne s'agit pas d'un positionnement mesquin et conservatiste : intégrer
la CABAB impliquerait également de passer en TPU.
Mais, à la lumière des diverses rencontres que j'ai pu faire depuis
sur la commune, je pense que cette question était inscrite dans les
esprits de nombreux Tarnosiens depuis longtemps compte tenu de
leurs habitudes de vie et de déplacement. C'est donc bien qu'elle
soit posée aujourd'hui."

 

 

Et j'en passe !!!

 

Alors je me pose la question, comment pourrons-nous continuer  ensemble avec tous ces mensonges entre-nous et ce manque de confiance. Est-ce que la confiance n'a lieu d'être que lorsque les communistes tiennent les rênes.

 

Quel manque de considération envers les élus socialistes que de laisser penser qu'avec un Président de communauté commune socialiste nous serions incapables de défendre les intérêts tarnosiens. Nous avez-vous déjà pris en défaut ?

 

On reproche au projet du programme communautaire de ne pas "budgétiser" le transfert de charge et transfert de compétence.


Si ma mémoire est bonne lors de la campagne municipale, nos dépenses pour les projets de piscine, salle de spectacle, crèche, etc.. n'ont jamais été budgétisées ? Ni d'ailleurs les acquisitions foncières qui elles n'étaient pas prévues au programme!! Et pourtant nous vous avons fait confiance !!!

 

 

Que pensez d'une mairie de gauche qui refuse la solidarité au sein du seignanx alors même que ses élus critiquent la politique du gouvernement en matière de justice sociale.

 

Je suis de gauche et je n'ai pas eu besoin d'être encartée socialiste pour le devenir. Etre de gauche c'est un état d'esprit, c'est penser "solidarité" et non "égoïsme et avarice" !

 

Marie-ange DELAVENNE Adjointe socialiste

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-ange DELAVENNE Adjointe Socialiste - dans Communauté de Commune du Seignanx
commenter cet article

commentaires