Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 06:46

- Publié le 09/02/20

Le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone met en garde le PCF en déclarant que les communistes ne pourront pas "demander" les voix des socialistes s'ils n'ont comme "seul objectif d'affaiblir le président de la République et le gouvernement", dans un entretien dimanche au Parisien.

 

 

Le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone met en garde le PCF en déclarant que les communistes ne pourront pas "demander" les voix des socialistes s'ils n'ont comme "seul objectif d'affaiblir le président de la République et le gouvernement", dans un entretien dimanche au Parisien.

 

Le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone met en garde le PCF en déclarant que les communistes ne pourront pas "demander" les voix des socialistes s'ils n'ont comme "seul objectif d'affaiblir le président de la République et le gouvernement", dans un entretien dimanche au Parisien.

"Je suis partisan du rassemblement, mais dans la clarté. Je ne crois pas aux additions de suffrages ou aux unions à la carte. Pour qu'il y ait accord électoral dans une ville, il faut que les partis qui le signent partagent l'essentiel du projet de société", explique le député de Seine-Saint-Denis.

"C'est au PCF de choisir: on ne pourra pas venir demander les voix des socialistes pour maintenir des municipalités communistes tout en ayant comme seul objectif d'affaiblir le président de la République et le gouvernement", ajoute-t-il, alors que le congrès du PCF doit se terminer dimanche.

 

A l'issue d'élections cantonales, Claude Bartolone avait pris en 2008 la présidence du conseil général de Seine-Saint-Denis, longtemps chasse gardée des communistes.

 

Aujourd'hui, le PCF dirige 28 villes de plus de 30.000 habitants et 50 villes de 10.000 à 30.000 habitants, le plus souvent grâce à des alliances avec le PS.

Click here to find out more!

Partager cet article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans FRANCOIS HOLLANDE PRESIDENT
commenter cet article

commentaires