Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 22:10

Chiffres à l'appui, trois associations environnementales pointent du doigt le faible trafic

Le trafic sur l'A65 est insuffisant, sa gestion déficitaire, rappellent les associations de défense de l'environnement

Le trafic sur l'A65 est insuffisant, sa gestion déficitaire, rappellent les associations de défense de l'environnement (photo archives SO)

Les associations environnementales ajustent une nouvelle fois l’autoroute A65 Langon – Pau dans leur ligne de mire. Un communiqué signé de la Sepanso, d’Aquitaine Alternatives et de la fédération France Nature Environnement appuie sur le fait que « le trafic de cette autoroute, nettement inférieur aux prévisions à l’issue de la première année d’exploitation, est insuffisant pour en assurer l’équilibre financier ».

Pourquoi cette sortie aujourd’hui sur les chiffres 2011, la première année pleine de cette infrastructure de 150 km inaugurée le 15 décembre 2010 ? Elle fait suite à la transmission par A’lienor – le concessionnaire de l’autoroute – du « rapport annuel de la concession aux collectivités territoriales 2011».

Ce document a été récemment remis aux élus du Conseil régional d’Aquitaine. La Sepanso se l’est procuré, l’a épluché et a comparé les chiffres au prévisionnel intégré aux annexes du décret de concession. « Il y a un devoir de retour de ces informations vers le citoyen. Il s’agit de vérifier si le discours tenu à l’époque était un discours de vérité ou pas », explique Daniel Delestre, le vice-président de la Sepanso.

Selon l’association, le trafic journalier moyen s’est établi à 5332 véhicules par jour en 2011, dont 5,9% de poids lourds. « Il est inférieur d’environ 40% par rapport à l’objectif initial de 7660 véhicules/jour, dont 12% de poids lourds », écrit la Sepanso. Au printemps, A’lienor avait communiqué un chiffre à peu près similaire (5600 véhicules/jour) mais avait indiqué qu’il n’était inférieur que de 25% aux prévisions. « Nous nous en tenons aux documents », justifie Daniel Delestre.

L’association pointe aussi du doigt « un déficit énorme de la concession, d’environ 35 millions d’euros, par ailleurs égal au chiffre d’affaires ». Elle se réfère pour ce faire aux éléments financiers mis en ligne qui font apparaître un résultat courant avant impôts de -34,9 millions d’euros en 2011. Nous n’avons pu confirmer ce soir ces chiffres auprès d’A’lienor.

 

Sud-ouest 7/11/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans REGION
commenter cet article

commentaires