Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 19:43

Menaces sur les fêtes de Tarnos

Le courrier que nous avons reçu du Comité des fêtes ne laisse aucun doute. Les fêtes 2012 sont menacées.
Ce courrier est l'aboutissement d'un malaise qui se faisait jour depuis quelques mois. En effet, depuis notre éviction, le bureau municipal est devenu une chambre d'enregistrement dans laquelle le Maire, la première adjointe et le DGS mènent la danse. Désormais les décisions n'admettent aucune contestation, et d'ailleurs il n'y a plus personne pour les contredire. L'effet ravageur se lit à la fois dans le mécontentement des bénévoles du comité des fêtes, car ils sont bénévoles ce que beaucoup oublient, et dans la baisse drastique des crédits en matière culturelle. En moins d'un an le nombre des animations à la médiathèque aura baissé, la somme allouée pour l'achat de documents (livres, DVD ....) est de 60000 euros au lieu des 80000 nécessaires au risque d'appauvrir l'offre documentaire, le festival des Océaniques est amputé de 50 % de sa durée. Que fait l'adjointe à la culture ? C'est à se demander si réellement il est utile d'organiser des réunions de commissions puisqu'elles ne servent à rien !!!!
Nous soutenons complètement la démarche du comité des fêtes car trop c'est trop et comme dirait Audiard : Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.


Conseil municipal :

Il y a un sacré malaise chez les conseillers municipaux de la majorité qui pour la plupart d'entre eux ne viennent au conseil que pour lever le doigt. Le ressort est cassé et les deux prochaines années de mandat vont paraître bien longues pour certains, embarqués dans des décisions qu'ils ne cautionnent pas forcément. Mais ils préfèrent se taire car la sanction est immédiate : la porte !!!!
Les démissions s'enchaînent ! Le conseil municipal part en vrille, la moyenne des conseillers présents lors d'un conseil tourne aux alentours de 18 présents !!! Tout juste le quorum !
Dans les services municipaux le malaise est encore plus palpable. Le maire de Tarnos et sa première adjointe ont réussi le tour de force, de se mettre à dos et les employés et une majorité des conseillers !!


Conseil communautaire :

Le budget communautaire présenté par le président socialiste  Mr LARRE  a été voté le 4 avril 2012 à la Communauté de Communes du Seignanx. Tous les délégués communautaires communistes tarnosiens se sont abstenus !! La droite n’aurait pas fait mieux ! Les élus socialistes de Tarnos ont été virés du groupe majoritaire pour avoir fait de même. Par contre les communistes restent en poste malgré la guerre larvée qu’ils mènent contre la communauté des communes. Le Maire communiste et ses amis ont systématiquement voté contre les budgets présentés par Mr LARRE depuis le début de son mandat, ou se sont abstenus.

Les élus socialistes qui ont été sacrifiés à Tarnos ont toujours été solidaires de leurs camarades élus du Seignanx. On ne peut pas en dire autant de ces derniers : aucun d’entre eux n’est venu les soutenir, bien au contraire, ils ont cautionné le sacrifice politique de leurs amis tarnosiens. Qu’ont-ils eu en retour de leur trahison : la guerre avec le PC. Comme disait Churchill : «  vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre, vous avez choisi le déshonneur et vous avez quand même la guerre ». Mais Mr LARRE est content. Surtout  éviter les vagues...Mais Attention au TSUNAMI, la vague est plus soudaine et surtout beaucoup plus destructrice.

Dans ces conditions, une alliance PC/PS aux prochaines municipales est-elle encore possible ?
Les socialistes tarnosiens ont été sacrifiés sur l’autel des petits arrangements d’appareils politiques. Où est l’intérêt des tarnosiens dans tout ça ? Le Parti Communiste sans les socialistes ne peut rien, mais  une alliance aussi malsaine ouvre la porte à d'autres visions politiques !!! Quand ces derniers vont-ils s’en rendre compte ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article

commentaires

martin maxime 20/04/2012 12:16


Monsieur Robles le courrier que vous avez reçu était destiné à l'élu représentant de la mairie au sein du comité des fetes et non à en faire une polémique sur le web.Les subventions pour nos
fetes locales n'ont pas étées diminuées et le problème qui nous a oposé à monsieur le maire à été résolu apres ce courrier et trois réunion consécutives avec des négociations avec tous les
partenaires de nos fetes.Les fetes de tarnos ne sont plus menacées et auront bien lieu.Vous pouvez ainsi constater que la contestation est possible ainsi que la recherche de solutions l'est
aussi.En tant que secrétaire du comité des fetes je suis extrémement déçu par l'utilisation de ce courier.Un rapprochement vers les menbres du comité des fetes ainsi qu'un soutient de votre part
dans ces négociations aurait été plus éficace et moins polémique.Pour ce qui est de la recherche de solutions dans notre conflit l'adjointe aux festivités,ainsi que le D.G.S. avec monsieur
le maire ont participé activement à la recherche de solutions.