Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 21:22

 

Conférence de presse Colette Capdevielle candidate aux législatives 5° Circonscription des P.A. 

 

 

8-mars-2.jpg

 

 

EGALITE FEMMES-HOMMES

 

5 ans de recul en matière des droits des femmes.

 

Retraite : L'écart entre les pensions des hommes et des femmes ne cesse de s'accroitre depuis 1993

Droit à l'avortement : la DROITE a mené une réforme de l'hôpital public qui a entraîné la fermeture de 150 centres IVG!!!!!!!

Petite enfance : Conditions d'accueil de plus en plus difficile ce qui a des conséquences directes sur la vie professionnelle des femmes

Inégalités persistantes : 27 % d'écart de salaire entre les hommes et les femmes

Une femme retraitée touche 38 % de moins qu'un homme

80 % des salariés à temps partiel sont des femmes-HOM

80 % des taches domestiques sont assumées par les femmes

Seulement 10 % des enfants ont une place en crèche

75000 Femmes sont violées chaque année

 

FRANCOIS HOLLANDE S'ENGAGE POUR L'EGALITE FEMMES-HOMMES

 

Un vrai changement de perspectives sera rendu possible par la victoire de la Gauche à la présidentielle en mai prochain. L'élection de François Hollande à la présidence de la république ouvrira un nouvel espace de onquêtes pour les droits des femmes.

 

 

PARTI SOCIALISTE : 7 engagements - U.M.P-FN : 0 – MODEM 0

 

Les sept engagements principaux de François Hollande en faveur de l'égalité Femmes-Hommes :

 


N° 1 – Un gouvernement paritaire 50/50 aujourd'hui deux femmes ministres dans le gouvernement FILLON

 

N° 2 - Rétablir le ministère du Droit des Femmes créé par François MITTERAND en 1981 supprimé par CHIRAC en 1993

 

N°3 –Contraindre les parties à respecter les quotas durant les élections (NDLR : c'est pas gagné !!) avec suppression des dotations aux partis politiques

 

N° 4 : Lutter contre les violences conjugales : créer des lieux d'hébergement et poser le principe que la femme victime de violence reste à son domicile. Tous les 2,5 jours une femme meurt du fait des violences de son conjoint

 

N°5 :Contraception gratuite pour les jeunes filles : Le nombre d'IVG a augmenté de 1 à 5 % depuis 25 ans. C'est devenu aujourd'hui un véritable fléau

L'IVG est un échec : 12000 IVG par an chez le jeunes filles de 15 à 17 ans.

C'est presque parfois devenu le seul moyen de contraception, comme la pilule du lendemain

 

Les régions, face à la carence de l'Etat ont developpé des politiques de pass santé/contraception (C'est Ségolène Royal qui avait mis en place en 2009 un dispositif de tickets et bons d'échanges pour délivrer la pilule aux mineuresen Poitou-Charentes)

 

C'est pourtant à l'Etat de prendre en charge ces politiques de prévention et d'information, notamment en donnant plus de moyens au Planning Familial.

 

N° 6 :Doter chaque établissement hospitalier d'une centre IVG- 729 centre IVG en 2000 plus que 624 en 2007

Le droit à l'IVG est aujourd'hui remis en cause et notamment son remboursement (Ndlr : BOUTIN et Marion âne Perrine Le Pen !!!!)

 

N°7 : : Rendre effective l'égalité salariale entre les hommes et les femmes – Le principe « à travail égal, salaire égal » n'est pas respecté en France. Les grandes entreprises auront un délai d'un AN pour se mettre en conformité avec la loi, et les établissements qui ne respectent pas cette égalité seront sanctionnés. Le ministère des Droits de la Femme sera chargé de procéder à ces vérifications.

 

Au delà de ces 7 engagements forts, il y a dans le projet de François HOLLANDE « Le changement c'est maintement » d'autres engagements qui touchent directement à la vie des femmes.

 

EN PROPOSANT d'augmenter de 25 % l'allocation de rentrée scolaire, nous savons que beaucoup de familles, notamment monoparentales, verront à la rentrée scolaire leur pouvoir d'achat s'améliorer.

 

La proposition N° 24 touche également les femmes, notamment celles qui sont dans les situations de précarité, c'est à dire les femmes jeunes non qualifiées.

 

Des mesures précises seront prises à leur égard.

 

L'engagement N°31 concernant le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels est une proposition qui vise à l'égalité et c'est une demande très forte des associations de gays et lesbiennes, et notamment des couples de femmes qui vivent ensemble et qui élèvent ensemble leurs enfants.

 

La question de l'accueil des enfants de moins de 3 ans en maternelle est aussi très importante, notamment pour les familles monoparentales qui sont la plupart du temps constituées de la mère et d'un enfant, familles pour lesquels les frais de garde pèsent lourd sur le budget familial.

 

Une république exemplaire et la justice sociale passent nécessairement par des mesures fortse en faveur de l'égalité hommes-femmes

 

Sur ces question qui la touchent particulièrement, Colette CAPDEVIELLE, si les électeurs lui font confiance pour représenter la 5ème circonscription à l'Assemblée Nationale, fera des propositions qui s'inspirent directement de son vécu de militante et de professionnelle de la justice.

 

 

. Sur l'effectivité de la parité :Pour une réelle parité il faut un véritable statut de l'élu (e)

L'élu (e) doit être protégé(e). Elle/il doit pouvoir retrouver son travail et être assisté (e) dans son rôle d'élu (e)

 

Le personnel politique français n'est pas jeune (NDLR : plutôt très vieux), et il est difficile pour les jeunes femmes d'accéder à des mandats électifs pour des raisons matérielles et pratiques

 

Seul un statut de l'élu (e) les protègera

 

. Sur les violences conjugales :Il faudra s'inspirer du modèle espagnol et notamment de l'ordre de protection. Les procédures devront être beaucoup plus rapides et efficaces pour évincer le conjoint violent.

Il faut un juge spécialisé dans chaque juridiction comme c'est le cas chez nos voisins espagnols.

 

Il faut que l'ordre de protection soit effectif, que la femme victime de violences soit réellement protégée et qu'il y ait des mesures rapides et dissuasives à l'égard du conjoint violent.

 

On sait dans la pratique que c'est la peur qui empêche les femmes de déposer plainte.

 

Autre proposition : au delà de trois mains courantes, obligation pour les services de police, de Gendarmerie ou de Justice, ou par le Parquet territorialement compétent de convoquer l'auteur présumé des faits.

 

Dans la plupart des cas, le dépôt de plainte ne survient pas après les premiers faits mais après des faits multiples et graves. Il n'est pas logique, alors même que les services de Police, Gendarmerie, et les Parquets ont connaissance de situations de violences intra-familiales, que l'auteur supposé de faits dénoncés, alors qu'il n'y a pas de plainte, ne soit pas inquiété.

 

Cela se pratique dans certains commissariats et devrait être généralisé!!!!!!

 

Autre proposition : aider financièrement toutes les collectivités locales qui introduisent dans leurs politiques publique la lutte contre les violences faites aux femmes

 

. Sur les mesures de contraception :

 

Il est absolument indispensable qu'il y ait dans chaque établissement scolaire, et notamment au collège et au lycée, une infirmière formée aux questions de la contraception pour pouvoir suivre les jeunes filles

 

. Autre proposition :

 

Les femmes seules qui élèvent un seul enfant ne bénéficient pas des allocations familiales alors qu'un couple avec deux enfants en bénéficie et ce quelque soit son revenu.

Si l'on peut comprendre l'objectif de la politique familiale dans les années 45, après guerre, aujourd'hui les prestations familiales devraient être plutôt destinées à rétablir les déséquilibres familiaux. Il est très dur pour une femme seule d'élever un enfant, surtout lorsque l'on considère qu'une pension alimentaire sur trois n'est pas réellement versée.

 

JE PROPOSERAI que l'on entame une réflexion sur l'attribution de prestations familiales en fonction de revenus et que les familles monoparentales qui ont un revenu égal ou inférieur au SMIC puissent bénéficier des allocations familiales pour un enfant.

 

NDLR : Mr GRENET (72 ans) qui a hérité de son père le titre de Maire de BAYONNE est le Député de la 5° circonscription des pyrénées atlantiques. Mr Grenet est l'un des députés qui a le plus de mal à trouver le chemin de l’assemblée et de ce fait brille régulièrement par son absence (c'est vrai que c'est pas pire que ses confrères qui vont y faire régulièrement la sieste) !!

Le député UMP de Bayonne a donc été relevé présent 15 semaines, comment peut-il alors défendre nos intérêts ? En 2008/2009, Jean Grenet n'a posé qu'une seule question (contre 56 il y a deux ans) et n'a réalisé qu'une seule intervention. Et la seule fois où le Bayonnais a pris la parole, certains députés ont dû même le croire élu dans les Landes car sa question relevait de la solidarité à l’égard des sylviculteurs du sud-ouest.  « Pouvez-vous donc rassurer la représentation nationale et les professionnels de la forêt, très inquiets, à juste titre, et qui attendent beaucoup de la solidarité nationale ? ». Avec seulement un amendement signé, Jean Grenet rejoint dans ce registre les 10 députés les moins actifs de l’assemblée. (http://www.nosdeputes.fr/)

 



grenet

 

 

 

« Le Changement c'est Maintenant » D'abord on change de président, puis pour un changement à l'Assemblée Nationale, soutenez Colette Capdevielle et Simon Piveteau, et adhérez au comité de soutien

 

http://www.colettecapdevielle.fr/soutiens/

Partager cet article

Repost 0
Published by GROUPE D'ELUS DE GAUCHE TARNOSIENS - dans FRANCOIS HOLLANDE PRESIDENT
commenter cet article

commentaires