Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 21:42

http://alaindarras.blogsudouest.com/files/2009/05/cm-014-affichage-web-grand-format.jpg
Rien ne va plus entre les élus “Communiste et Républicain” et les élus “Socialiste” au sein de la majorité municipale. l’objet de la discorde, une motion présentée à l’initiative du maire et du groupe Communiste & Républicain à propos du programme communautaire pour la période 2008-2014 qui doit être validé par le dit Conseil ce mercredi 27 mai à la villa Clairbois à Saint Martin de Seignanx.

Jean-marc Lespade dans son intervention précise qu’il y a une absence de consensus avéré sur ledit projet, que l’on est dans la précipitation de la procédure, imposée par la Communauté de Communes, cela révèle une absence de considération des élus et un déni de démocratie. Pour lui “ce programme n’a pas été mis en débat avec les principaux concernés, les habitants du Seignanx… nombreux sont ceux qui pensent qu’il est urgent d’attendre que soient levées les incertitudes sur le devenir de la taxe professionnelle”. Il affirme que l’on est “bien loin de la pratique consensuelle qui a présidé jusqu’ici aux relations intercommunales dans le Seignanx”, ce programme communautaire apparaissant “comme un diktat qui s’imposerait, sans concertation et sans accord entre les élus des communes concernées.” motion-du-groupecommunistes-r.PDF

Le groupe socialiste, par l’intermédiaire d’Elie Marciano, son rapporteur, quant à lui, reproche au premier magistrat de Tarnos de n’avoir pas présenté aux élus tarnosiens le projet de programme communautaire qui lui avait été adressé en date du 14 janvier 2009. “Que pensez de l’attitude de Jean-Marc Lespade qui après avoir réclamé la rédaction d’un projet ne veut pas participer à son élaboration et conteste systématiquement chaque décision ou proposition” fustige t-il. Il affirme haut et fort que “oui, il y a déni démocratique quand on refuse le verdict des urnes, en mars 2008 les électeurs du Seignanx se sont prononcés … et ce résultat doit s’imposer à tous”.declaration-groupe-socialiste.PDF

Suite à cette déclaration les élus socialistes, dont les 3 adjoints au maire, quittent la salle du conseil, sauf Jean-Claude Hiquet (PS-Désirs d’avenir) qui souhaite faire une déclaration, à titre personnel où il déplore la motion du maire, qu’il juge “inopportune” et donc il ne participera pas au débat sur le sujet, mais il reconnaît que l’on n’a pas été bon collectivement, au niveau de la démocratie , depuis 1 an et qu’il ne faut pas en rajouter à la tension. Après son intervention il quitte la salle du conseil qu’il réintégrera par la suite pour la suite de l’ordre du jour. declaration-j-c-hiquet.PDF

Le groupe Horizon Libre, par l’intermédiaire de Gérard Claverie, déclare sa surprise devant la motion du maire et sur les termes “manque de considération des élus et deni de démocratie” cela le fait sourire quand l’opposition à Tarnos est souvent écartée de toutes décisions et notamment de représentativité au sein de la Communauté de communes, de ce fait les élus de l’opposition quittent la salle et refusent de participer au débat, il reviendront pour les 10 points à l’ordre du jour.

La suite de l’ordre du jour, relevant de la gestion quotidienne, est traitée, en l’absence des élus socialistes et n’appelle pas de commentaires particuliers.

Il est probable que le conseil communautaire de mercredi risque d’être tendu et l’on peut se poser des questions sur le devenir de la majorité municipale à Tarnos, compte tenu des griefs et ressentiments entre ses différents membres.


(Article blog sud-ouest - Alain Darras)

Partager cet article

Repost 0
Published by PS LANDES SECTION TARNOS - dans CA SE PASSE A TARNOS
commenter cet article

commentaires